Accéder au contenu principal

Montreux Jazz Festival: Elton John et Joan Baez en tournée d'adieu

La chanteuse Joan Baez en concert à Nyon, le 25 juillet 2015 en Suisse
La chanteuse Joan Baez en concert à Nyon, le 25 juillet 2015 en Suisse AFP
Publicité

Lausanne (AFP)

Outre Elton John, Joan Baez et Anita Baker en tournée d'adieu, la 53e édition du festival de jazz de Montreux, du 28 juin au 13 juillet, invitera aussi à entendre plusieurs "légendes" de la musique, comme Sting, ZZ Top, Quincy Jones ou Lauryn Hill.

"Il y a un défilé de grandes personnalités, de véritables légendes, des artistes qui ont duré et qui ont marqué l'histoire de la musique, chacun dans leur domaine et leur style respectif", s'enthousiasme dans un entretien avec l'AFP Mathieu Jaton, directeur de ce grand rendez-vous culturel, créé en 1967.

Trois artistes s'y produisent dans le cadre de leur tournée d'adieu: la star britannique Elton John (le 29 juin), l'icône américaine de la folk Joan Baez (3 juillet) et l'interprète de "Sweet Love", la chanteuse américaine de R&B Anita Baker (10 juillet).

La touche féminine sera complétée par l'ex-chanteuse des Fugees, Lauryn Hill, et par une double affiche également dans la grande salle de l'auditorium Stravinski, proposant Lizzo et Janelle Monae, comme un hommage à leur mentor, Prince.

En 2010, Prince, qui entretenait une relation très étroite avec le festival, s'était en effet "glissé incognito en coulisses pour assister au premier show de Janelle Monae à Montreux", raconte avec malice M. Jaton.

L'Américaine de Philadelphie Melody Gardot délaissera la grande scène pour faire vibrer les accents jazz dans l'intimité du Club, tout comme le légendaire pianiste aux 22 Grammy Awards, Chick Corea, avec son "Spanish Heart Band", ou encore le New-Yorkais Bobby McFerrin, à l'affiche à Montreux pour la 12e fois.

Le Britannique Joe Jackson, qui célèbre ses 40 ans de carrière, revisitera cinq de ses albums les plus populaires, dont "Night and Day" et son tube "Steppin Out".

Mathieu Jaton "rêvait" aussi de présenter le groupe américain Bon Iver, qui jouera le 7 juillet, et est "fier" de programmer au Stravinski l'Anglais Rag'N'Bone Man, l'interprète de "Human", révélé en 2016 lors de la 50e édition du Montreux Jazz.

La scène française sera représentée par la Marseillaise Clara Luciani ("La Grenade"), Victoire de la musique 2019, par l'auteur-compositeur-interprète Yann Tiersen, mais aussi par le groupe pop-soul Kimberose.

Parmi les artistes de hip-hop et R&B, Mathieu Jaton cite le groupe américain Suicide Boys ou encore une soirée dédiée au hip-hop français avec Koba Lad, PLK et SCH (le 6 juillet).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.