Accéder au contenu principal

Rugby: Folau "a eu tort" de publier des propos homophobes, selon Fickou

L'arrière-du XV d'Australie Israel Folau, lors d'un test match contre la Nouvelle-Zélande, le 19 août 2017 à Sydney
L'arrière-du XV d'Australie Israel Folau, lors d'un test match contre la Nouvelle-Zélande, le 19 août 2017 à Sydney AFP/Archives
Publicité

Paris (AFP)

Israel Folau, l'arrière-vedette du XV d'Australie dont le contrat va être rompu après de nouveaux propos homophobes, "a eu tort" d'exprimer publiquement ses opinions personnelles, a estimé jeudi le centre du Stade Français Gaël Fickou.

"Ces propos-là n'ont rien à faire dans le sport", a estimé l'international français quelques heures après que la Fédération australienne a annoncé son intention de mettre fin à son contrat avec Folau, le privant ainsi de tout espoir de disputer la prochaine Coupe du monde au Japon en septembre.

"Il peut penser ce qu'il veut, mais il faut que ça reste chez lui et autour de lui. Il ne faut pas s'exposer comme ça", a ajouté Fickou (25 ans, 45 sélections), interrogé en conférence de presse avant la réception d'Agen samedi en Top 14.

"C'est dommage pour lui, il aurait sûrement fait des ravages à la Coupe du monde et malheureusement il ne la verra pas", a encore dit le trois-quarts du club parisien.

"Je suis déçu pour lui dans le sens où il s'est peut-être emballé et peut-être qu'il ne le pensait pas. Mais en tout cas ce n'est pas bien de le dire et je pense qu'il a eu tort d'avoir fait ça", a conclu Fickou.

Meilleur marqueur de l'histoire du Super Rugby (60 essais), Folau a publié mercredi sur son compte Instagram une affiche avec le message suivant: "Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l'Enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus peut vous sauver."

Ce fervent chrétien, qui s'était opposé à la légalisation du mariage homosexuel dans son pays en 2017, avait déjà mis sa Fédération dans le plus grand embarras en avril 2018 en affirmant que l'Enfer attendait les homosexuels à moins qu'ils ne se repentent de leurs péchés.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.