Accéder au contenu principal
REPORTAGE

À Alger, des étudiants colorent les murs contre le pouvoir

Capture d'écran France 24

Depuis quelques jours, des étudiants s’expriment sur les murs d'Alger pour manifester leur rejet du pouvoir. Réunis sur les réseaux sociaux, ils ont décidé de repeindre les murs de la ville pour appeler à une "nouvelle Algérie".

PUBLICITÉ

Dans les rues d'Alger, la résistance s'organise chez les jeunes, mais toujours de manière pacifique. Depuis quelques jours, des étudiants s’expriment sur les murs de la capitale pour manifester leur rejet du système. Nos journalistes Abdelkadder Eddrief et Alexandra Renard sont allés à leur rencontre.

Une trentaine de jeunes, réunis grâce aux réseaux sociaux, ont choisi comme arme des pinceaux et des pots de peinture et ont pris d'assaut les murs de leur ville pour s'exprimer aux yeux de tous.

"Ce sont des couleurs symbole du drapeau algérien. C'est notre fierté, c'est notre identité. C'est la nouvelle Algérie", explique Imad, étudiant en géologie de 22 ans.

"L'idée c'est de prendre soin de notre pays, de faire sortir ce qui est emprisonné depuis vingt ans. Surtout pour les jeunes", poursuit Radjef Sabrine, 23 ans.

Après les opérations de nettoyage, puis d'embellissement de leurs quartiers, ces jeunes Algériens se sont donné comme nouveau défi de des opérations de réhabilitation d'espaces publics dans la capitale.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.