Accéder au contenu principal

Alunissage raté pour Beresheet, la première sonde israélienne

La sonde spatiale israélienne Beresheet à l'approche de la Lune,  le 11 avril. L'image a été prise par la caméra de la sonde.
La sonde spatiale israélienne Beresheet à l'approche de la Lune, le 11 avril. L'image a été prise par la caméra de la sonde. AFP

La sonde israélienne Beresheet s'est écrasée jeudi sur la surface de Lune, victime d'une série de défaillances techniques. Israël espérait devenir la quatrième puissance à faire alunir un engin spatial après les États-Unis, la Russie et la Chine.

PUBLICITÉ

La toute première tentative d'Israël d'alunissage a échoué jeudi 11 avril à la dernière minute, après que sa sonde, la première développée par une organisation privée, a subi une panne de moteur et s'est apparemment écrasée sur la Lune.

"Nous n'y sommes pas arrivés, mais nous avons bel et bien essayé", a déclaré par vidéo en direct depuis le centre de contrôle de la mission l'homme d'affaires et philanthrope Morris Kahn, qui a largement financé le développement du projet, près de Tel Aviv.

"Je pense que c'est vraiment énorme d'être allés jusqu'où nous sommes allés, je pense que nous pouvons être fiers", a-t-il dit.

Durant le direct depuis le centre de contrôle, on pouvait entendre des membres de l'équipe expliquer que des moteurs censés ralentir la descente de la sonde et permettre un alunissage en douceur étaient tombés en panne et que le contact avait été perdu.

Immense araignée à cinq pattes

"Si vous ne réussissez pas la première fois, vous réessayez", a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu depuis la salle de contrôle, où il assistait à la tentative d'alunissage en compagnie de l'ambassadeur américain en Israël David Friedman.

Baptisée Beresheet (Genèse, en hébreu), cette sonde qui ressemble à une immense araignée à cinq pattes était, avec 585 kg, un objet de fierté en Israël, qui espérait devenir après les États-Unis, la Russie et la Chine, le quatrième pays à faire se poser un appareil sur le satellite distant de 384 000 km de la Terre.

Première mondiale, la sonde a été développée par une organisation privée, SpaceIL, qui a travaillé en partenariat avec la société aérospatiale Israeli Aerospace Industries (IAI), une des plus grandes entreprises de défense israéliennes.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.