Accéder au contenu principal
Dans la presse

Algérie : les "prémices d'un retour au tout-répressif"

France 24

Dans la presse,vendredi 12 avril, le huitième vendredi de mobilisation en Algérie et l'inquiétude qui grandit face "aux prémices d'un retour au tout répressif" ; ce réquisitoire très sévère et "troublant" de Benoît XVI sur la crise de L’Église depuis la multiplication des scandales sexuels ; et aussi la chute de Julian Assange contestée par la presse équatorienne au mépris de la légalité constitutionnelle.

PUBLICITÉ

Lors de ce huitième vendredi de la colère, les algériens manifestent pour exprimer leur refus de la désignation d’Abdelkader Bensalah comme chef d’État par intérim. Pour El Watan, cette "marche du rejet" exprime l’attente d’une vraie transition démocratique. Mais pour l’instant, le chef d’État-major de l’armée, Ahmed Gaïd Salah fait barrag, écrit Liberté Algérie. Selon lui "la période de transition nécessite un ensemble de mécanismes dont la mise en œuvre doit s’effectuer conformément à la constitution". El Moudjahid rappelle ainsi que "l’armée nationale populaire accompagnera la période de transition". Le site d’information guinéen Le Djely retient cette phrase du chef d’État major de l’armée qui sonne comme une menace : "mes concessions ne sont pas sans limites". Comme si Gaïd Salah était prêt à "changer son fusil d’épaule et à le braquer contre le peuple". Un recours à la violence qui s’affiche aussi à la une de Liberté Algérie. Le journal s’inquiète des "prémices d’un retour du tout-répressif" après l’intervention musclée des forces de l’ordre mardi et les nombreuses arrestations.

A la une du Figaro, ce réquisitoire très sévère de Benoit XVI sur la crise de l’Église. Un document évènement où le pape émérite de 92 ans sort de son silence pour dénoncer l’écroulement de la théologie morale au sein de l’Église, responsable selon lui de la multiplication des scandales sexuels. Il vit reclus dans un petit monastère de la Cité du Vatican, et s'exprime très rarement depuis sa démission voici six ans.

Le journal La Croix évoque un "texte troublant" dans lequel ce pape émérite semble prendre le contre-pied du pape François sur la question des abus sexuels. Une prise de parole dont pourraient se prévaloir ceux qui tentent d’affaiblir de l’intérieur le Pape François et qui, pour le Corriere della Serra, suscite l’embarras du Vatican.

Dans la presse, le sort de Julian Assange suscite l’attention du monde entier. Son arrestation ouvre la voie à son extradition vers les États-Unis, estime le Times mais aussi le Nezavisimaya Gazeta russe. Le journal équatorien La Hora fustige de son côté cet abandon du fondateur de Wikileaks au mépris de toute légalité. Julian Assange, citoyen équatorien ne peut être déchu de sa nationalité ni même extradé en vertu de la constitution équatorienne.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.