Accéder au contenu principal

Ligue des champions : Barça et Ajax en demie, la Juve éliminée

Messi, auteur d'un doublé précoce avec Barcelone, face à Manchester United, mardi 16 avril 2019.
Messi, auteur d'un doublé précoce avec Barcelone, face à Manchester United, mardi 16 avril 2019. Pau Barrena, AFP

Intouchable au Camp Nou, le Barça s'est qualifié mardi pour les demi-finales de la Ligue des champions en surclassant Manchester United (3-0). La Juventus Turin, elle, a été éliminée par un Ajax Amsterdam tout simplement brillant (1-2).

PUBLICITÉ

Durant une semaine, l'espoir était mince mais bien réel pour Manchester United. Battus d'une courte tête en quart de finale aller de la Ligue des champions (1-0), à domicile, par le Barça, les Red Devils avaient forcément en tête le mauvais tour joué au PSG un mois plus tôt.

Mais au Camp Nou, mardi 16 avril, ils n'ont entretenu le rêve qu'un petit quart d'heure, avant de baisser pavillon face à un Lionel Messi une nouvelle fois hors norme. Auteur d'un doublé en moins de cinq minutes, (16e, 20e), le génie argentin a mis un terme au suspense, propulsant son FC Barcelone en demi-finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Frustrés et inoffensifs malgré les invectives d'un Paul Pogba préposé à la motivation des troupes, les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer n'ont jamais trouvé la clé. Dominés, parfois baladés et jamais dans le coup pour la qualification, ils ont même sombré à l'heure de jeu sur un nouveau coup de boutoir signé Coutinho (3-0, 61e), et seront logiquement absents d'un dernier carré européen que le Barça retrouve pour la première fois depuis 2015. Il y a quatre ans, ils avaient prolongé l'aventure jusqu'au sacre.

L'Ajax surprend la Juve

Du suspense, en revanche, il y en aura eu beaucoup plus que prévu entre l'Ajax Amsterdam et la Juventus Turin. Une double confrontation qui a finalement basculé dans la dernière demi-heure, alors que Néerlandais et Italiens étaient à égalité parfaite jusqu'à l'heure de jeu de ce quart retour (1-1 à l'aller, 1-1, sur des buts de Ronaldo (28e) puis de van de Beek (34e)).

Mais même porté par son public du Stadio Juve, la Vieille Dame n'a rien pu faire face à la fougue amstellodamoise. Bousculés, acculés durant tout le début de la seconde période, les hommes de Massimiliano Allegri ont frisé par deux fois la correctionnelle, sauvés par un Szczesny impeccable entre les bois (58e, 63e).

Jusqu'à ce que l'inéluctable finisse par se produire. Sur un corner, de Ligt s'est élevé au-dessus de la défense italienne et a décoché un puissant coup de tête victorieux (1-2, 67e), pour inviter contre toute attente le vice-champion des Pays-Bas parmi le top 4 européen. Improbable, mais vraiment rafraîchissant.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.