Accéder au contenu principal

L'Élysée et Paris rendent hommage aux sauveteurs de Notre-Dame

Les pompiers arrivent à l'Élysée avant la rencontre avec Emmanuel Macron, le 18 avril 2019, à Paris.
Les pompiers arrivent à l'Élysée avant la rencontre avec Emmanuel Macron, le 18 avril 2019, à Paris. Lionel Bonaventure, AFP

La ville de Paris a rendu hommage jeudi après-midi aux sauveteurs de Notre-Dame, lors d'une cérémonie sur le parvis de l'Hôtel de Ville. Plus tôt, Emmanuel Macron avait reçu à l'Élysée 300 personnes mobilisées pour sauver la cathédrale.

PUBLICITÉ

Parisiens, élus et agents de la capitale française se sont réunis jeudi 18 avril sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris pour rendre hommage aux sauveteurs de Notre-Dame, trois jours après l’incendie qui a ravagé la cathédrale.

L'interprétation du "prélude de la première suite de Bach" et la lecture d'un "extrait de l'œuvre de Notre-Dame de Paris" ont accompagné les prises de parole de la maire Anne Hidalgo (PS), de Mgr Chauvet, recteur de Notre-Dame-de-Paris, et du général Gallet, commandant de la brigade des sapeurs pompiers de Paris.

Un peu plus tôt jeudi, le président Emmanuel Macron avait reçu à l'Élysée les sapeurs-pompiers et toutes les personnes qui étaient intervenues lundi soir pour sauver la cathédrale Notre-Dame de Paris des flammes.

"Vous avez été exemplaires" sous le regard du "monde entier". C'est ainsi que le président Emmanuel Macron s'est adressé aux sapeurs-pompiers et à toutes les personnes mobilisées.

Le chef de l'État a annoncé qu'il leur sera remis la médaille d'honneur "pour acte de courage et de dévouement", au degré de récompense le plus élevé (or), "en mémoire de cette nuit".

"Vous avez été l'exemple parfait de ce que nous devons être", a-t-il ajouté dans la salle des fêtes de l'Élysée, devant 300 personnes, 250 pompiers de Paris, des pompiers des départements franciliens, des policiers, des membres de la Croix Rouge et de la Protection civile.

"Merci à vous qui avez pris tous les risques", leur a-t-il lancé, en rappelant que "grâce à votre réactivité, le pire sera évité".

Une soixantaine de pompiers restent au chevet de Notre-Dame pour éviter toute reprise de feu et des poutres ont été acheminées pour aider à consolider certains points, pendant que les experts évaluent les besoins pour sécuriser totalement avant de reconstruire.

 

>> À lire aussi sur France 24 : "Notre-Dame de Paris : les défis de la reconstruction"

Des louanges pour les pompiers

La charpente de la toiture de Notre-Dame a été détruite dans l'incendie et sa flèche, qui culminait à 93 mètres de haut, s'est effondrée dans les flammes. Mais l'édifice vieux de plus de 800 ans est resté debout. En s'effondrant à travers la voûte, la flèche et une partie de la charpente ont jonché l'intérieur de la cathédrale d'un monceaux de débris calcinés. Les deux tours emblématiques de la façade ouest ont en revanche résisté grâce aux pompiers dont les efforts ont déclenché des concerts de louanges.

Une chaîne humaine de pompiers, de policiers et d'agents municipaux a également permis de sortir les œuvres les unes après les autres, dont la couronne d'épines qui fut posée, selon la croyance, sur la tête de Jésus peu avant sa crucifixion, la tunique de Saint Louis, les reliquaires et tableaux de Notre-Dame.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.