Accéder au contenu principal

Journée de deuil national en RD Congo, après le naufrage d'une embarcation sur le lac Kivu

Une barque de pêcheurs sur le lac Kivu, dans l'est de la République Démocratique du Congo (RDC), le 26 mars 2015.
Une barque de pêcheurs sur le lac Kivu, dans l'est de la République Démocratique du Congo (RDC), le 26 mars 2015. Abel Kavanagh/MONUSCO, Flickr Creative Commons

Treize personnes sont mortes et au moins 114 sont portées disparues après le naufrage d'une embarcation sur le lac Kivu, dans l'est de la RD Congo. Le président Félix Tshisekedi a décrété une journée de deuil national.

Publicité

"Le président de la République Démocratique du Congo (RDC) a décrété un jour de deuil national (vendredi) à la suite du naufrage d'une pirogue" dont le bilan est de 13 morts et de 114 personnes "manquant à l'appel", indique la présidence congolaise dans un communiqué.

Le président congolais Félix Tshisekedi est attendu jeudi sur les rives du lac Kivu, dans l'est de la RDC, sur les lieux du naufrage de l'embarcation dans la nuit de lundi à mardi.

Dans un Tweet, Félix Tshisekedi avait lui annoncé la disparition de 150 personnes. Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a proposé son aide à la RDC et parle de "nombreux disparus".

Un premier bilan des responsables locaux faisait état de trois morts et de 35 rescapés. Cette pirogue avait embarqué "49 adultes et 7 enfants", selon le "manifeste" (liste des passagers) établi par le commissaire fluvial de Kalehe. Cette liste omet souvent des passagers clandestins.

Les naufrages se soldent souvent par des bilans très lourds en raison de la surcharge et de la vétusté des embarcations, de l'absence de gilets de sauvetage à bord, et du fait que beaucoup de passagers ne savent pas nager.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.