Accéder au contenu principal
Dans la presse

Cinq ans pour reconstruire Notre-Dame : "Macron croit au miracle"

France 24

À la une la presse française, ce jeudi 18 avril, l'annonce de la victoire du président sortant Joko Widodo à la présidentielle de mercredi, par les journaux indonésiens, Benjamin Netanyahu officiellement chargé de former un nouveau gouvernement, le cinquième de sa carrière politique, en Israël, le chantier titanesque de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, l'ENA dans le collimateur du gouvernement, et une expérience avec des cerveaux de cochons morts.

PUBLICITÉ

À la une de la presse, l’annonce de la victoire de Joko Widodo à la présidentielle de mercredi, par les journaux indonésiens.

D’après Kompas, le président sortant l’emporte largement sur son rival, Prabowo Subianto. Ce dernier est distancé de plus de dix points par Joko Widodo, alias "Jokowi", qui a évoqué "une victoire pour tout le peuple indonésien" et appelé ses compatriotes à "se rassembler comme des frères et des sœurs" – un message destiné d’abord à Prabowo Subianto, le gendre de l’ancien dictateur Suharto, qui a refusé de reconnaître sa défaite. "Cinq ans de plus", titre The Jakarta Post. Joko Widodo décroche un deuxième mandat à la tête du premier pays musulman au monde, selon le journal indonésien, même si les résultats officiels ne seront annoncés qu’en mai prochain. Cette victoire annoncée constitue un grand soulagement pour The Jakarta Globe, qui se réjouit de ce que "les craintes que des politiques identitaires – auxquelles les camps de Jokowi et de Prabowo ont eu recours pour séduire les électeurs – aient pu provoquer de profondes ruptures, semblent désormais infondées". D’après le journal, l’Indonésie aurait "prouvé au reste du monde qu’après une campagne longue et souvent tendue, elle a été plus que capable d’organiser ses premières élections présidentielle et législatives simultanées sans incident majeur".

Après une campagne elle aussi très tendue, Benjamin Netanyahou a été chargé par le président israélien de former un nouveau gouvernement. Le Premier ministre sortant s’est vu remettre mercredi sa lettre de nomination par Reuven Rivlin lors d’une cérémonie retransmise à la télévision – une image à la une du Jerusalem Post, qui précise que Benjamin Netanyahou a maintenant 28 jours pour s’entendre avec ses partenaires et former son nouveau gouvernement – le cinquième qu’il sera chargé de diriger. Le maintien au pouvoir de Benyamin Netanyahou est attribué, en partie, par Haaretz, au soutien du président américain Donald Trump, qui va maintenant réclamer "son dû" au dirigeant israélien, au risque de "faire exploser le Proche-Orient", d’après le journal. "À présent, annonce Haaretz, c’est au tour de Netanyahu d’aider Trump à se faire réélire en 2020, en jouant le jeu du 'plan de paix' que le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, est en train d’élaborer et en augmentant les tensions avec l’Iran."

Les États-Unis, où The New Yorker rend un hommage touchant à Notre-Dame de Paris, partiellement détruite par un incendie. Deux jours après le drame, le magazine américain a choisi pour sa une un très beau dessin de Bob Staake, une illustration où domine la couleur orange, qui n’est plus celle des flammes, mais celle de la lumière et de l’espoir, qui traversent les vitraux de la cathédrale. L’espoir et le défi de la reconstruction, pour ce qui s’annonce comme "le chantier du siècle", et dont Emmanuel Macron a donné le top départ. Le Parisien évoque des travaux "titanesques", pour lesquels une souscription nationale et un concours international ont déjà été lancés. Un chantier que le président a promis de terminer d’ici cinq ans, un délai record, selon certains spécialistes, qui amène Sud-Ouest à se demander si la promesse d’Emmanuel Macron n’est pas "un vœu pieux". "Entre la sécurisation du chantier et le débat sur la méthode à employer, cinq ans ça pourrait être court", estime le journal, dont le scepticisme est partagé par Libération. "Cinq ans pour reconstruire Notre-Dame : Macron croit au miracle", cingle Libé, qui parle d’un "délai peu réaliste vu l’ampleur de la tâche".

Libération revient aussi sur la discussion, au sein du gouvernement, sur la suppression de l’ENA, l’École nationale d’administration, demandée par certains participants du grand débat national. Vilipendée comme le symbole de la déconnexion des élites françaises, et dont Emmanuel Macron, d’ailleurs, a été élève, l’institution qui forme les hauts fonctionnaires serait dans le collimateur du gouvernement, selon le journal. "Requiem pour l’ENA" : Libé évoque "une concession aux Gilets jaunes qui alarme dans les hautes sphères", où certains dénoncent "une tentation démagogique". "L’ENA au banc des accusés" : Le Figaro prévient que "la suppression de l’ENA ne suffira pas à réconcilier les Français avec leurs dirigeants". "L’ENA, un scalp offert aux Gilets jaunes ?", s’interroge le journal, qui juge que "la suppression de l’ENA offre (certes) l’apparence de l’audace et l’assurance de la popularité mais (que) tout cela (sera) provisoire".

On ne se quitte pas là-dessus. Un mot, également, de cette expérience inédite, évoquée par The I - une première scientifique annoncée mercredi par une équipe de chercheurs, qui disent avoir réussi à restaurer certaines fonctions de cerveaux de cochons morts quatre heures auparavant. "Des cerveaux de cochons ranimés après leur mort", titre le quotidien britannique, qui précise que leurs organes de ces bestioles ont été conservés en dehors de leurs corps et alimentés par un système de perfusion de sang artificiel. Une expérience qui "enflamme le débat sur la frontière entre la vie et la mort", selon The I.

 

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française(du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale(du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.