Accéder au contenu principal

Rugby: Folau a "choqué" l'équipe des Waratahs, affirme Foley

2 mn
Publicité

Sydney (AFP)

Bernard Foley, l'ouvreur international australien de la franchise des NSW Waratahs, a déclaré vendredi que son coéquipier en club Israel Folau, suspendu jusqu'à nouvel ordre par la Fédération australienne de rugby après ses propos homophobes, avait "choqué" l'équipe.

"Nous sommes en train de parler de ça maintenant. Nous ne parlons pas de rugby, ce que nous devrions faire", a déploré Foley devant la presse, alors que son équipe se prépare à rencontrer dimanche en Super Rugby les Melbourne Rebels.

"Il a choqué l'équipe par des propos qui n'ont rien à faire dans notre sport. Je ne pense pas que Izzy soit un mauvais gars (...) mais je n'approuve pas ce qu'il a fait", a poursuivi le demi d'ouverture.

"C'est une situation difficile, pour moi personnellement ce sera une grande perte pour dimanche, mais nous devrons faire avec (cette situation)", a poursuivi le joueur. "Nous nous sommes entraînés sans lui pendant toute la semaine et nous allons faire notre boulot".

"C'est un joueur hors norme (...) mais je pense que nous avons suffisamment de profondeur dans cette équipe pour réussir sans lui", a encore dit Foley, qui joue aux côtés de Folau depuis l'arrivée de ce dernier aux Waratahs en 2013, en provenance du rugby à XIII.

Folau, 30 ans et détenteur du record d'essais dans le Super Rugby, fervent chrétien évangéliste, avait suscité un tollé la semaine dernière après la publication d'un message sur son compte Instagram: "Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l'Enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus peut vous sauver."

Son contrat a depuis été résilié par la Fédération australienne.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.