Accéder au contenu principal
REPORTAGE

À Paris, la communauté sri-lankaise entre tristesse et colère

France 24

Comme tous les dimanches, la paroisse Saint-Joseph des Nations à Paris rassemble des membres de la communauté catholique sri-lankaise. En ce jour de Pâques sanglant au Sri Lanka, la tristesse le dispute à la colère. Reportage.

Publicité

Dans la paroisse Saint-Joseph des Nations à Paris, la tristesse est immense et les larmes difficiles à contenir. Comme tous les dimanches, la messe rassemble des membres de la communauté catholique sri-lankaise. En ce jour de Pâques sanglant au Sri Lanka, la communion tâche de dominer les esprits.

Le père Kamal Joseph consacre la majeure partie de son prêche à tenter d'apaiser les fidèles. "Nous, catholiques sri-lankais de France, nous tentons de nous consoler et nous tenons la main des Sri-Lankais. Nous adressons également nos condoléances aux familles des personnes décédées. Nous prions pour qu'ils soient en paix et en harmonie", dit l’ecclésiastique.

"Ils sont en train de tuer la population"

Certains cherchent du réconfort dans la prière. Mais à l'extérieur de l’église, les attaques perpétrées au Sri Lanka sont au cœur des discussions. La joie de ce jour saint laisse place à l'incompréhension et à la colère. "Ils sont en train de tuer la population et nos enfants. Nous prions pour que cela ne se reproduisent plus, et nous espérons que tout ira mieux bientôt", déplore une fidèle. "C'est un choc énorme. Surtout le dimanche de Pâques, alors que c'est censé être un jour de fête", commente un autre.

Le deuil de la communauté s'annonce long et pénible. Ceux qui ont perdu des proches espèrent faire le voyage dans les prochains jours pour assister à leurs funérailles.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.