Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Les femmes, figures de la contestation au Soudan

Ala'a Salah, une étudiante devenue "icône" du mouvement.
Ala'a Salah, une étudiante devenue "icône" du mouvement. AFP

Depuis le début des manifestations qui ont entraîné la chute d'Omar el-Béchir, les femmes soudanaises sont au cœur des rassemblements. À Khartoum, elles ont un rôle important dans l'organisation du sit-in qui continue devant le QG de l'armée.

PUBLICITÉ

Les femmes soudanaises sont des milliers dans les rues de Khartoum chaque jour. L'une d'entre elles est même devenue l'icône du pays depuis la diffusion d’une photo. Une jeune Soudanaise, debout sur une voiture, haranguant la foule devant le QG de l'armée : les images ont fait le tour des réseaux sociaux.

Il s’agit de Ala'a Salah, une étudiante en architecture et ingénierie à l'Université internationale du Soudan à Khartoum. "Les femmes soudanaises ont un rôle actif dans ce qu'il se passe. Elles doivent prendre position maintenant, pour pouvoir avoir un rôle dans la politique soudanaise”, explique-t-elle.

>> À lire : "Une femme vêtue de blanc, symbole de la révolte soudanaise"

"Je dois faire en sorte d'exister"

Initiatrices de manifestations, elles ont aussi des rôles dans l'organisation du sit-in devant le quartier général de l'armée. Dans un poste de soins, elles s’occupent notamment des blessés.

"En tant que femme, je dois faire en sorte d'exister. Par exemple, je suis infirmière donc je travaille ici dans cette clinique. Je continuerai à travailler ici jusqu'à ce que nous obtenions ce que nous souhaitons”, assure Leila Yassir Hamid, une manifestante soudanaise.

>> À lire : "Les femmes soudanaises, chœur des manifestations"

Outre l'établissement de la démocratie, elles exigent plus de droits, elles qui étaient jusqu'à présent opprimées dans la vie de tous les jours. Beaucoup espèrent que leur rôle dans ces manifestations fera comprendre aux hommes qu'elles méritent tout autant leur place. Les protestataires demandent notamment l'établissement d'un parlement qui compterait au moins 40 % de femmes.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.