Fonctionnaires: Macron prêt à "abandonner" l'objectif de 120.000 suppressions de postes

Paris (AFP) –

Publicité

Emmanuel Macron s'est dit jeudi prêt à "abandonner" l'objectif de 120.000 suppressions de postes de fonctionnaires qu'il avait fixé "si ce n'est pas tenable", demandant au gouvernement de lui "donner son analyse d'ici l'été".

"Quand on doit réinvestir dans la sécurité, dans l'éducation et dans la justice, je ne vais pas donner des injonctions contradictoires au gouvernement", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse, ajoutant qu'il assumerait "totalement si ce n'est pas tenable d'abandonner cet objectif".