Accéder au contenu principal

Un professeur de lettres nommé à la tête de l'Académie suédoise qui décernera le Nobel de littérature

2 mn
Publicité

Stockholm (AFP)

L'Académie suédoise, qui décerne le Prix Nobel de littérature, a annoncé vendredi qu'elle avait nommé à sa tête un professeur de lettres, un an et demi après qu'un scandale intervenu en plein mouvement #MeToo eut plongé cette vénérable institution dans la tourmente.

Mats Malm, 54 ans, qui enseigne la théorie littéraire à l'université de Göteborg, dans le sud-ouest de la Suède, s'est dit "très heureux" de sa nomination au poste de secrétaire permanent de l'Académie, dont il n'est membre que depuis quatre mois.

Il remplace ainsi Anders Olsson qui occupait ces fonctions depuis juin 2018, après que l'essayiste Sara Danius avait été forcée d'abandonner la direction de l'institution en avril de la même année en liaison avec l'immense scandale ayant éclaté à l'automne 2017.

Celui-ci avait été déclenché par le Français Jean-Claude Arnault, marié à une académicienne -- qui a depuis rendu son fauteuil -- et accusé de viols et de harcèlements sexuels. Personnalité influente de la scène culturelle suédoise, le septuagénaire français a été condamné en appel en décembre dernier à deux ans et demi de prison ferme.

L'affaire avait abouti au report d'un an de l'annonce du Nobel de littérature 2018, lequel doit être décerné cette année en même temps que le prix 2019, une première en 70 ans.

L'institution s'étripait sur la manière de gérer la crise, ce qui a entraîné des démissions en cascade parmi ses 18 membres.

Depuis l'été, l'Académie cherche à redorer son blason et remplace au compte-gouttes les démissionnaires.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.