Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Législatives espagnoles : Miguel Abellan, le torero qui fait campagne pour le PP

Le matador Miguel Abellan est en 12e position sur la liste du Partido Popular.
Le matador Miguel Abellan est en 12e position sur la liste du Partido Popular. Capture d'écran France 24

Les partis espagnols PP (droite) et Vox (extrême-droite) comptent des toreros parmi leurs candidats. En les recrutant, ces partis cherchent à gagner des voix parmi les électeurs du monde taurin pour les législatives. Exemple avec Miguel Abellan.

Publicité

En Espagne, la tauromachie s'est invitée dans la campagne électorale des législatives, dont le scrutin se tient ce dimanche 27 avril.

Deux partis, (PP, parti conservateur, et Vox, parti d'extrême droite) ont recruté des toreros sur leur liste de candidats. Objectif : recueillir des voix dans le milieu de la tauromachie, dans un pays où les taureaux sont, après le foot, le spectacle le plus suivi avec près de 6 millions de spectateurs par an.

La correspondante de France 24 à Madrid, Constance Mayer, a suivi Miguel Abellán. Il est l'un des matadors les plus connus d'Espagne et maintenant candidat au congrès de la capitale sous la bannière du Parti Populaire.

Le néo-politicien, en 12e position sur la liste du Partido Popular (droite), aime comparer la politique à sa profession : "Il y a une sensation d'anxiété qui te parcourt tout le corps et qui est inévitable. C'est un peu comme lorsque j'étais dans les arènes. Ça a pris du temps mais finalement dès que je m'approchais de la corrida je ressentais cette sensation d'être confronté à l'imprévu."

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.