Accéder au contenu principal

Foot européen : le Barça titré, l’OM et Dortmund au tapis

Le Barça, titré pour la 26e fois en Liga.
Le Barça, titré pour la 26e fois en Liga. Pau Barrena, AFP

En Espagne, le FC Barcelone a remporté le 26e titre de son histoire, à trois journées de la fin. Le suspense se concentre désormais sur l’incertaine Premier League et sur la Bundesliga, où le Borussia Dortmund a perdu gros ce week-end.

PUBLICITÉ

Liga : le Barça officialise son triomphe, le Real en C1

Contraint de l’emporter après la courte victoire de l’Atlético de Madrid contre Valladolid (1-0), le Barça n’a pas flanché à l’heure de recevoir Levante. Un petit succès signé Messi (1-0) lui a permis de valider officiellement sa 26e couronne de champion d’Espagne.

Derrière, l’Atleti file vers la deuxième place puisque ses quatre poursuivants ont tous perdu. Une frustration relative pour le Real Madrid, vaincu par le Rayo Vallecano (1-0), mais qui est désormais assuré de terminer troisième puisque Valence, le FC Séville et Getafe ont également chuté ce week-end.

Ligue 1 : l’OM bouté hors d’Europe, Caen plombe Dijon

Seule équipe du top 7 battue à l’occasion de la 34e journée de L1, l’Olympique de Marseille, défait par Nantes (1-2), a perdu gros ce week-end. Saint-Étienne, quatrième et vainqueur de Toulouse (2-0), compte désormais cinq longueurs d'avance sur l'OM et l’OL, qui s’est arraché contre Bordeaux (2-3), a désormais huit points de marge sur son rival olympique.

En l’absence du PSG, Lille a rappelé qu’il était un incontestable dauphin en étrillant Nîmes (5-0). Et en bas de tableau, le duel des relégables entre Caen et Dijon a tourné à l’avantage des Normands (1-0), qui prennent du coup la place de barragiste à leur visiteur. Guingamp, lanterne rouge balayée à Nice (3-0), s’enfonce dans la zone rouge.

Bundesliga : Dortmund chute, le Bayern n’en profite qu’un peu

Alors qu’il ne reste que trois journées à disputer en Bundesliga, le suspense reste intense. La faute en grande partie au Bayern Munich, qui n’a ramené qu’un nul de Nuremberg (1-1), alors que son dauphin, le Borussia Dortmund, avait chuté, la veille, face à Schalke 04 (2-4). Deux points seulement séparent les rivaux.

À noter qu’en bas de tableau, la victoire de Schalke rapproche le club de Gelsenkirchen du maintien même si le VfB Stuttgart, barragiste et vainqueur de M’Gladbach (1-0), n’a pas abdiqué. Les choses se compliquent en revanche pour Nuremberg et Hanovre, même si la lanterne rouge a battu Mayence (1-0).

Premier League : City garde le cap, Liverpool dans son sillage

Leader de la Premier League avec un point d’avance sur Liverpool, Manchester City a conservé son bien en allant décrocher un court succès à Burnley (0-1). Une victoire qui lui permet de garder la main, malgré la large victoire des Reds contre Huddersfield (5-0). À deux journées de la fin, aucun des clubs ne semble vouloir lâcher prise.

Derrière, gros coup de mou dans la course à l’Europe, puisque Tottenham, troisième, a perdu contre West Ham (0-1). Arsenal, cinquième, n’en profite pas puisque les Gunners ont sombré à Leicester (3-0), avant que Manchester United, sixième, et Chelsea, quatrième, se neutralisent en clôture de la 36e journée.

Serie A : Naples, solide deuxième derrière la meute

Dauphin de la Juve, déjà championne, le Napoli a consolidé un peu plus sa position en dominant Frosinone (2-0). Les Napolitains comptent désormais huit longueurs d’avance sur l’Inter, toujours troisième malgré un nul concédé face à des Bianconeri déjà titrés et en roue libre (1-1).

Grand perdant du week-end, l’AC Milan voit son adversaire, le Torino, lui passer devant (2-0), tout comme l’AS Roma, qui a repris sa marche en avant contre Cagliari (3-0). Quatrième avant cette 34e journée, Milan glisse à la sixième place, partagée avec l’Atalanta qui compte pourtant un match de moins.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.