Accéder au contenu principal

Venezuela: le gouvernement suspend la diffusion de la BBC, de CNN et d'une radio

Affrontements entre manifestants de l'opposition et forces de l'ordre loyales au président vénézuélien Nicolas Maduro, le 30 avril 2019 à Caracas
Affrontements entre manifestants de l'opposition et forces de l'ordre loyales au président vénézuélien Nicolas Maduro, le 30 avril 2019 à Caracas AFP
PUBLICITÉ

Caracas (AFP)

Le gouvernement vénézuélien, qui faisait face mardi à la défection de soldats ralliés à l'opposant Juan Guaido, a suspendu la diffusion de BBC Mundo, de CNN International et de RCR, ont affirmé cette radio locale et un syndicat de journalistes vénézuéliens.

"C'est un coup de force, c'est de la censure", s'est insurgé sur les réseaux sociaux Jaime Nestares, le directeur de Radio Caracas Radio (RCR) après que la Commission nationale des télécommunications (CONATEL) a ordonné la suspension de cette radio d'information en continu, selon lui.

"Ils s'y prennent bien tard, j'ai toujours pensé qu'ils le feraient plus tôt. Nous reviendrons bientôt", a-t-il ajouté.

Pionnière des radios vénézuéliennes, RCR existe depuis 89 ans et n'avait jamais cessé d'émettre.

De son côté, le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP) a dénoncé une "censure délibérée" de la part du gouvernement, après que nombre de téléspectateurs se sont plaint que CNN International et la chaîne en espagnol de la BBC n'étaient plus diffusées.

"Deux médias internationaux et un média national ont été suspendus de manière illégale", a encore tonné le SNTP.

Dans l'après-midi, les autorités vénézuéliennes n'avaient pas réagi à ces annonces, alors que des échauffourées opposaient les forces de l'ordre fidèles au président Nicolas Maduro et les partisans de l'opposant Juan Guaido à Caracas. Ce dernier, reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays, a revendiqué dans la matinée le ralliement d'un groupe de soldats à sa cause.

CNN en Español, la chaîne en castillan de CNN, n'émet déjà plus depuis 2017 au Venezuela. A l'époque, le gouvernement de Nicolas Maduro l'avait accusée de "propagande de guerre" et avait décidé de suspendre sa diffusion.

Il y a deux semaines, la diffusion de la chaîne en espagnol de la télévision allemande Deutsche Welle avait été suspendue pendant quelques jours avant d'être rétablie.

Depuis que Nicolas Maduro a succédé à Hugo Chavez en 2013, plus d'une centaine de médias ont fermé au Venezuela, selon le SNTP.

erc/gde/lpt

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.