Accéder au contenu principal
Focus

Avec le "crédit social", la Chine classe les "bons" et les "mauvais" citoyens

En Chine, les autorités utilisent la reconnaissance faciale à grande échelle et la combinent à un système de notation. C’est le système du "crédit social". Des points sont accordés aux citoyens "modèles", qui bénéficient d’avantages dans les services publics, tandis que les mauvais élèves, auteurs d’incivilités ou de critiques à l’encontre du régime, se voient privés de certains droits et inscrits sur une liste noire. Reportage de nos confrères de France 2, Arnauld Miguet et Gaël Caron.

Publicité

Une émission préparée par Patrick Lovett et Emerald Maxwell.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.