Accéder au contenu principal

Européennes : à J-18 du scrutin

3 mn
Publicité

Paris (AFP)

Le programme de la liste "Renaissance" de la majorité, le "Blitzkrieg" de Nathalie Loiseau qui fait couler beaucoup d'encre, LREM et RN à touche-touche dans un sondage... voici quelques temps forts de ce mercredi, à 18 jours des élections européennes du 26 mai.

LE FAIT DU JOUR

L'opposition raillait sa publication tardive. La liste "Renaissance" de la majorité (LREM, MoDem, etc.) a finalement publié mercredi son programme, à deux et semaines et demi du scrutin. Il comprend un fort volet consacré à l'écologie: 1.000 milliards d'investissements d'ici à 2024 dans les énergies et transports propres, une taxation du carbone et des produits importés et le refus affiché de nouveaux accords de libre-échange avec des pays qui n'ont pas ratifié l'Accord de Paris sur le climat, dont s'est retiré le président américain Donald Trump. Autres propositions: une taxe européenne sur les géants du numérique et un SMIC "adapté à chaque pays européen".

LE SONDAGE DU JOUR

Selon le sondage quotidien ("rolling") de l'Ifop pour Paris Match, CNews et Sud Radio , la liste de la majorité (+0,5 point) revient à égalité avec celle du Rassemblement national menée par Jordan Bardella (stable), avec 22% d'intentions de votes. La liste Les Républicains recule (-0,5) à 14%, devant La France Insoumise (-0,5) à 8,5% et Europe Ecologie-Les Verts à 8% (stable). Suivent Place-Publique - PS (5,5%), Debout la France (5%) et le PCF (3%), inchangés.

LE CHIFFRE DU JOUR

100 millions: c'est le cap de visionnages franchi par la vidéo du Parlement européen pour appeler à voter aux élections européennes, un score élevé pour une campagne officielle. Sous le titre "Choisissez votre futur", elle montre des images de naissance dans des maternités de plusieurs pays de l'Union européenne. Le message du clip: "l?avenir peut être meilleur que le présent", explique son réalisateur Frédéric Planchon au site Euractiv.

LE MOT DU JOUR

"Blitzkrieg": au mémorial de Caen, la tête de liste de la majorité aux européennes, Nathalie Loiseau, a confié lundi à un journaliste de "l'Obs" sa volonté de mener un "Blitzkrieg positif" pour les européennes. Une référence à l'offensive de l'Allemagne nazie en 1940 qui a fait grincer des dents. "Je n'aime pas les mots qui utilisent des images de guerre, au contraire nous voulons apporter une image d'espoir", a commenté la ministre des Solidarités Agnès Buzyn mercredi sur BFM TV. Ce qu'elle (Nathalie Loiseau) a voulu dire, c'est que c'était le moment de frapper fort" avec "des messages forts pour les Français", a-t-elle justifié.

LE SOUTIEN DU JOUR

Dans "L'Humanité", l'actrice Josiane Balasko a apporté son soutien à Ian Brossat, la tête de liste du PCF. "Vous n?êtes pas forcément communistes et je ne le suis pas non plus", écrit la comédienne dans un texte relayé par plusieurs autres médias mercredi. "Je crois que nous avons plus que jamais besoin de députés sincères, clairs, combatifs à l?image de leur belle campagne", explique-t-elle.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.