Accéder au contenu principal

Dijon: un point de pénalité avec sursis pour les cris racistes contre Gouano

2 mn
Publicité

Paris (AFP)

Dijon a écopé d'une pénalité d'un point avec sursis en raison de cris à caractère raciste lancés par un de ses supporters au joueur d'Amiens Prince Gouano lors de la 32e journée de L1, a décidé jeudi la Commission de discipline de la LFP.

De son côté, le RC Lens a été puni d'un match à huis clos avec sursis de sa tribune Marek et de 50.000 euros d'amende ferme à la suite de chants à caractère homophobe de ses supporters lors de son match de la 32e journée de Ligue 2 contre Valenciennes, le 12 avril.

Sochaux a aussi été puni d'un match à huis clos à titre conservatoire de son stade Bonal après l'envahissement de terrain par ses supporters à l'issue du match de la 36e journée contre le Red Star le 3 mai.

Les autres décisions de la LFP:

. LIGUE 1

Deux matches de suspension: Nayef Aguerd (Dijon FCO)

Un match ferme après un troisième avertissement en 10 rencontres officielles ou par révocation du sursis: Juan Bernat, Marco Verratti et Presnel Kimpembe (Paris Saint-Germain), Marcus Coco (EA Guingamp), Dante et Christophe Hérelle (OGC Nice), Mathieu Debuchy et Wahbi Khazri (AS Saint-Etienne), Yaya Sanogo et Kalidou Sidibé (Toulouse FC), Téji Savanier (Nîmes Olympique), Malik Tchokounté (SM Caen)

35e journée, Montpellier-Amiens du 5 mai. Exclusion de M. Stéphane Paganelli, préparateur physique de Montpellier: deux matches de suspension.

. LIGUE 2

Deux matches de suspension: Jean-Kévin Duverne (RC Lens)

Un match de suspension: Julian Palmieri (GFC Ajaccio)

Un match ferme après un troisième avertissement en 10 rencontres officielles: Abou Ba (AS Nancy-Lorraine), Ibrahima Diallo (Stade Brestois), Johan Gastien (Clermont Foot), Adrien-Mehdi Monfray (US Orléans), Felipe Saad (FC Lorient)

36e journée Niort-FC Lorient du 6 mai 2019. Exclusion de M. Philippe Bizeul, entraîneur adjoint du FC Lorient: deux matches de suspension.

32e journée Sochaux-Le Havre du 12 avril. Comportement des supporters de Sochaux et usage d'engins pyrotechniques: 19.500 euros d'amende ferme.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.