Accéder au contenu principal

"Intelligences artificielles, miroirs de nos vies" : une BD qui veut voir le bon côté de l'IA

La BD "Intelligences artificielles, miroirs de nos vies" explore l'impact que l'IA peut avoir sur nos sociétés.
La BD "Intelligences artificielles, miroirs de nos vies" explore l'impact que l'IA peut avoir sur nos sociétés. Editions Delcourt

La bande dessinée "Intelligences artificielles, miroirs de nos vies" narre les aventures de Yurie, qui existe et imagine l'influence qu'elle pourrait avoir sur la société. Une œuvre loin des discours alarmistes au sujet de l'IA.

Publicité

Yurie participe à un télé-crochet, Yurie débat avec des politiciens ou encore Yurie apprend à faire la différence entre l'amour et les patates. Yurie est une intelligence artificielle (IA) et le personnage principal de la BD "Intelligences artificielles, miroirs de nos vies", parue en mars aux éditions Delcourt, qui examine en 190 pages l'impact que les algorithmes peuvent avoir sur nos sociétés.

Une œuvre d'une actualité brûlante, alors que Facebook cherche à résoudre tous les problèmes de sa plateforme grâce à l'intelligence artificielle et que la Chine met en place le premier système de surveillance de sa population dopée à l'IA.

Mais pour FibreTigre, co-scénariste de la bande dessinée et spécialiste des fictions interactives, l'intelligence artificielle ne peut pas être résumée à ces excès. Son œuvre, réalisée avec le développeur informatique Arnold Zephir et la dessinatrice Héloise Chochois, veut délivrer un message le plus optimiste possible sur les promesses de l'IA.

Yurie, de la réalité à la fiction

FibreTigre sait de quoi il parle. Yurie n'est, en effet, pas seulement un personnage de fiction. FibreTigre et Arnold Zephir l'ont réellement créée il y a plus de deux ans pour qu'elle devienne, un temps, co-animatrice d'un podcast sur les mathématiques.

Après avoir passé deux ans aux côtés de Yurie, FibreTigre est convaincu que l'IA n'est rien d'autre que "le miroir de nos sociétés". Elle peut servir à surveiller et censurer dans une société repliée sur elle-même, mais peut aussi aider à "libérer l'homme et provoquer des avancées sociales", explique FibreTigre à France 24. Il imagine ainsi, dans sa BD, un monde où les machines se chargent de toutes les tâches rébarbatives de bureau, laissant à l'homme le temps de profiter de sa vie et se concentrer sur des activités intellectuellement plus gratifiantes.

En un sens, "Intelligences artificielles, miroirs de nos vies" s'apparente à un manuel des bons et mauvais usages  de l'IA, agrémenté d'explications mathématiques souvent très pointues sur la création d'une intelligence artificielle. Cette œuvre, qu'on soit d'accord ou non avec les conclusions de ses auteurs, prend en tous cas le contre-pied des discours souvent très alarmistes au sujet de l'intelligence artificielle.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.