Accéder au contenu principal

Bundesliga : le Bayern Munich décroche le 29e titre de son histoire

Le Bayern Munich a remporté sa septième Bundesliga de rang.
Le Bayern Munich a remporté sa septième Bundesliga de rang. John MacDougall, AFP

Au terme d’un mano a mano haletant avec Dortmund, le Bayern a finalement décroché un nouveau titre de champion d’Allemagne, au soir de la 34e et dernière journée. Les Bavarois ont remporté les sept dernières éditions de la Bundesliga.

PUBLICITÉ

Le suspense n’aura finalement duré que quatre petites minutes, le temps que le Français Coman trouve le chemin des filets. Face à l’Eintracht Francfort, le Bayern Munich devait éviter la défaite pour s’assurer un nouveau sacre en Bundesliga, le 29e de son histoire et surtout le septième de rang. Les hommes de Niko Kovač ont fait beaucoup mieux, en offrant à leur public de l’Allianz Arena un ultime succès cette saison (5-1), synonyme de célébration parfaite, au soir de la 34e et dernière journée du championnat.

Un succès d’autant plus important qu’il permet à deux légendes du club de tirer leur révérence de la meilleure des manières, puisque Ribéry et Robben ne seront plus au club la saison prochaine, après plus d’une décennie de bons et loyaux services. Les deux joueurs, entrés en fin de rencontre, se sont même offert le luxe d'inscrire un but chacun dans le dernier quart d'heure, pour que la fête soit vraiment totale.

Champion d’Allemagne comme si souvent ces dernières saisons, le Bayern Munich a pourtant peiné en début d’exercice, au point de ne valider son sacre qu’à la mi-mai. Inhabituel pour un club qui avait repoussé la concurrence à plus de 20 points l’an passé. Cette fois, le Borussia Dortmund l’aura fait trembler jusqu’aux dernières joutes, échouant finalement à deux petits points.

Kovač menacé même en cas de doublé

Pas de quoi plonger le géant bavarois dans la sinistrose, d’autant qu’il pourrait s’offrir un doublé en finale de Coupe dans une semaine, face au RB Leipzig. Mais les choses devraient tout de même bouger à l’été puisque malgré le spectaculaire redressement du club en 2019 – il pointait à 9 longueurs de Dortmund en décembre –, la direction semble avoir très mal vécu l’hiver.

Et le premier visé, sans surprise, est Kovač. Le coach croate de 47 ans est sur la sellette et certains médias allemands n’ont pas hésité à annoncer son prochain limogeage, et ce même en cas de victoire en Coupe d’Allemagne le 25 mai. Un couperet qui serait aussi lié à la campagne européenne express du club en Ligue des champions, puisqu’elle s’était arrêtée dès la mi-mars, à domicile, sur une cinglante déroute face à Liverpool (1-3, 0-0 à l’aller). Autant d’accrocs qui, s’ils ne ternissent pas totalement la saison du Bayern Munich, pourraient redistribuer la donne dans les semaines à venir.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.