Accéder au contenu principal

Le parquet suédois demande un mandat d’arrêt contre Julian Assange

Julian Assange à la fenêtre du fourgon qui le conduit en prison, le 1er mai 2019.
Julian Assange à la fenêtre du fourgon qui le conduit en prison, le 1er mai 2019. Daniel Leal-Olivas, AFP

Le ministère public suédois a demandé, lundi, l’émission d’un mandat d’arrêt contre le fondateur australien de WikiLeaks, visé par une enquête portant sur des accusations de viol. Julian Assange est actuellement détenu au Royaume-Uni.

Publicité

Le parquet de Suède en charge de l'enquête sur les accusations de viol visant Julian Assange a demandé, lundi 20 mai, à ce qu’un mandat d’arrêt soit émis contre le fondateur australien de WikiLeaks, a indiqué le ministère public suédois.

"Je demande au tribunal le placement en détention d'Assange en son absence, en raison de soupçons de viol", a annoncé Eva-Marie Persson, procureure en charge de l'instruction, dans un communiqué.

La demande a été déposée auprès du tribunal d'Uppsala qui, selon la procédure suédoise, doit statuer au plus tard le lendemain de sa saisine.

Mandat d'arrêt européen

Si ce mandat d'arrêt est délivré, il constituera une première étape judiciaire en vue d'une demande d'extradition de Julian Assange de la Grande-Bretagne vers la Suède.

Eva-Marie Persson a d'ailleurs précisé que si la demande de placement en détention était acceptée, elle émettrait un mandat d'arrêt européen afin d'obtenir le transfèrement en Suède de Julian Assange.

Le lanceur d'alerte, actuellement détenu au Royaume-Uni, a été condamné par la justice à une peine de prison de 50 semaines pour avoir enfreint les conditions de sa mise en liberté conditionnelle.

La réouverture de l'enquête suédoise, le 13 mai dernier, relance un feuilleton judiciaire de près d'une décennie concernant une affaire de viol présumé commis en 2010. Période depuis laquelle Julian Assange et ses soutiens n'auront eu de cesse de dénoncer une manoeuvre destinée à le faire extrader vers les États-Unis pour y répondre des fuites de documents secrets américains.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.