Accéder au contenu principal

La justice internationale ordonne la libération des marins ukrainiens détenus par Moscou

Des marins ukrainiens détenus dans le détroit de Kertch, photographiés le 26 novembre 2018.
Des marins ukrainiens détenus dans le détroit de Kertch, photographiés le 26 novembre 2018. STR / AFP

Le Tribunal maritime international a exhorté samedi la Russie à libérer sans délai les 24 marins ukrainiens détenus depuis novembre à la suite d'un incident naval qui a attisé les tensions entre ces deux pays en conflit depuis cinq ans.

PUBLICITÉ

Le Tribunal maritime international a ordonné samedi 25 mai aux autorités russes de relâcher les 24 marins ukrainiens détenus depuis l'arraisonnement de trois vaisseaux ukrainiens à l'automne dernier dans le détroit de Kertch, qui sépare la Crimée du sud de la Russie.

Jugeant cet incident maritime survenu le 25 novembre, le tribunal, qui siège à Hambourg, a jugé que Moscou devait libérer immédiatement les marins et restituer à l'Ukraine les trois navires militaires arraisonnés.

Il appelle aussi "l'Ukraine et la Fédération de Russie à s'abstenir de toute mesure qui risquerait d'aggraver ou d'étendre le différend".

Le ministère russe des Affaires étrangères a estimé que le tribunal de Hambourg, né de la convention de 1982 des Nations unies sur le droit de la mer dont la Russie comme l'Ukraine sont signataires, n'avait pas la compétence pour examiner l'incident de Kertch. Il ajoute que la partie russe n'a pas été associée à l'examen du dossier.

"Le jugement du tribunal adresse un signal clair : la Russie ne peut pas violer impunément le droit international", a réagi la vice-ministre ukrainienne des Affaires étrangères, Olena Zerkal.

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.