Accéder au contenu principal

La participation aux européennes en forte hausse en France métropolitaine

Les bureaux de vote sont ouverts en France métropolitaine jusque 20 h.
Les bureaux de vote sont ouverts en France métropolitaine jusque 20 h. Geoffroy Van der Hasselt, AFP

Les électeurs sont appelés à voter, dimanche, dans 21 pays de l'Union européenne, dont la France, pour choisir leurs représentants au Parlement européen. Un scrutin marqué en France par une forte hausse de la participation par rapport à 2014.

PUBLICITÉ

Les bureaux de vote ont ouvert, dimanche 26 mai à 8 h, en France métropolitaine, pour les élections européennes. Le taux de participation s'établissait à 43,29 % à 17 h en métropole, en hausse de huit points par rapport au précédent scrutin de 2014 (35,07 %), selon le ministère de l'Intérieur.

Selon l'Ifop-Fiducial, la participation totale serait de 54 % des électeurs inscrits sur l'ensemble de la journée. Pour Harris-Interactvie/Epoka, la participation s'élèverait à 52,2 %.

Près de 47 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour désigner 79 députés français au Parlement européen, qui compte au total 751 membres, élus par les quelque 427 millions de citoyens des 28 pays de l'Union. Une assemblée qui n'a eu de cesse d'accroître ses pouvoirs, mais dont l'élection est généralement marquée par une faible participation.

Depuis 20 ans, moins d'un électeur sur deux se déplace en France pour élire les eurodéputés. Il y a cinq ans, le pourcentage de votants n'avait atteint en fin de journée que 42,4 % pour la France entière.

42,6 % de participation en Europe en 2014

La tendance est la même au niveau européen : si le Parlement n'a cessé d'accroître ses pouvoirs au fil des années, le scrutin est généralement marqué par une faible participation (42,6 % en 2014), particulièrement spectaculaire à l'Est. La Slovaquie avait battu le record il y a cinq ans avec 13 % de votants.

En France, les têtes de liste ont montré l'exemple, Jordan Bardella (Rassemblement national), à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), Ian Brossat (PCF), Raphaël Glucksmann (PS/Place publique), Nathalie Loiseau (La République en marche), Manon Aubry (LFI) et Yannick Jadot (EELV) à Paris, et François-Xavier Bellamy (LR) à Versailles.

Emmanuel Macron a quant à lui voté à la mairie du Touquet à la mi-journée en prenant tous les bulletins présentés, après s'être offert un bain de foule et serré plusieurs mains. La présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, a voté dans son fief de Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), sans faire de commentaire.

Au total, 21 pays européens aux urnes

La Grèce, la Hongrie, la Bulgarie, la Roumanie, la Lituanie et Chypre ont été samedi les premiers pays à ouvrir leurs bureaux de vote pour élire leurs députés européens.

Le scrutin a déjà eu lieu dans sept autres pays depuis jeudi, dont le Royaume-Uni, qui s'est résigné à l'organiser en catastrophe après le nouveau report du Brexit, avec une date butoir désormais fixée au 31 octobre. Incapable de concrétiser le divorce avec l'UE, la Première ministre britannique Theresa May a annoncé vendredi sa démission.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.