Focus

Enfants Rohingya : quand l'islam radical devient la seule éducation

Capture d'écran France 24

Qui parle encore des réfugiés Rohingya ? Chassés de Birmanie par l'armée à coups de massacres ethniques, un million de membres de cette minorité musulmane vivent désormais parqués dans le camp de Kutapulong au Bangladesh, le plus grand au monde. La plupart n'ont pas 18 ans. Cette génération grandira sans pays, sans espoir de retour et presque sans éducation. À la place, un groupe islamiste radical, Hefazat el Islam, étend partout son influence et revendique déjà 350 000 élèves.