Accéder au contenu principal
Dans la presse

Les pays d'Asie aux Occidentaux : "Nous ne sommes pas vos poubelles"

France 24

Dans la presse, ce mardi 28 mai, le chancelier autrichien renversé par une motion de censure, les ascensions mortelles du mont Everest au Népal. La colère des pays d’Asie du sud-est face à l’accumulation, chez eux, des déchets étrangers. Et une bonne nouvelle pour les célibataires.

PUBLICITÉ

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

Dans la presse autrichienne, ce matin, le renversement, hier, du chancelier Sebastian Kurz – visé par une motion de censure votée par les principaux partis d'opposition.

«Kurz renversé», annonce Die Presse – qui précise que le jeune dirigeant conservateur est le premier chancelier autrichien à être renversé par une motion de censure. Une motion soutenue à la fois par ses anciens alliés de l’extrême-droite, le FPÖ, chassés de son gouvernement après l’Ibizagate et les révélations sur la tentation de son chef, Heinz-Christian Strache, de se laisser acheter par la Russie et par les sociaux-démocrates du SPÖ. D’après Der Standard, le président Alexander Van der Bellen va devoir désormais former dans les prochains jours un gouvernement technique intérimaire, pour expédier les affaires courantes jusqu'aux élections anticipées de septembre - des élections que Sebastian Kurz, dont le parti, l’ÖVP, vient de recueillir le meilleur score jamais décroché par une formation autrichienne à des européennes, dit envisager avec sérénité.

Dans la presse également, les ascensions mortelles, au Népal, du mont Everest, où 11 alpinistes ont perdu la vie depuis 9 jours. Cette hécatombe est évoquée à la Une de DNA, qui montre une rescapée, les mains gelées, soignée dans un hôpital de la capitale népalaise -une jeune alpiniste qui a eu de la chance, note le journal indien, qui rappelle les conditions extrêmes au sommet de l’Everest, où les vents peuvent atteindre 100 km/h et où les températures oscillent entre moins 40 et moins 60 degrés, où la concentration en oxygène est très faible et les risques d’avalanches nombreux. Des conditions qui ne découragent pas les nombreux touristes qui se lancent à l’assaut de la montagne, parfois sans disposer de l’entraînement et de l’équipement adéquats, d’après DNA, qui critique le manque de surveillance des autorités népalaises, accusées de ne pas limiter le nombre d’ascensions autorisées, afin de ne pas tarir la manne touristique, qui constitue une source de revenus importante pour le pays. D’après The Washington Post, le gouvernement népalais a délivré cette année 381 permis d’ascension de la montagne, un record. «L’Everest est victime de son succès», constate le quotidien américain – frappé par les images d’embouteillages au sommet du mont, diffusées par les médias ces derniers jours. The Washington Post regrette que «l’expérience de l’ascension de l’Everest se (soit transformée en simple) trophée» pour certains Occidentaux en mal d’aventure…

L’Occident et ses méfaits sont aussi les objets de la colère de plusieurs pays d’Asie, qui ne veulent plus être envahis par les déchets étrangers. Le quotidien britannique The Guardian rapporte que des tonnes de déchets indésirables se sont accumulés dans les ports des Philippines, d’Indonésie et du Vietnam depuis le début de l’année, tandis que d’énormes quantités de plastique toxique importés d’Europe et des Etats-Unis occupent d’immenses terrains à-travers la Malaisie - une situation qui commencerait à préoccuper plusieurs pays d’Asie du sud-est, dont certains gouvernements, dans le sillage de la Chine, qui a décidé l’année dernière de ne plus accepter certains déchets toxiques au nom de la protection de l’environnement, s’insurgent contre le fait que certaines exportations de déchets ne sont pas déclarées comme telles, et affirment, désormais, vouloir renvoyer ces déchets vers là d’où ils viennent, notamment aux Philippines, où le président Rodrigo Duterte a menacé, la semaine dernière, de rompre les relations diplomatiques avec le Canada, si Ottawa n’acceptait pas de reprendre 69 containers chargés de 1500 tonnes de déchets exportés vers les Philippines en 2013 et 2014, et même menacé de déverser ces déchets dans les eaux canadiennes, si le gouvernement n’intervenait pas. D’après The Guardian, la mobilisation des pays d’Asie du sud-est pourrait obliger les pays occidentaux à gérer chez eux leurs propres problèmes de gestion des déchets, plutôt que de s’en décharger auprès des pays en développement…

On ne se quitte pas là-dessus. Une fois n’est pas coutume, on jette un cil au magazine Elle, et plus précisément à sa version australienne, qui fait part d’une info qui va drôlement réjouir les célibataires. Cœurs à prendre, ne vous morfondez plus! Car le célibat, à en croire une étude de la très sérieuse London School of Economics, c’est bon pour le moral, et c’est bon pour la santé, car les célibataires vivent à la fois plus longtemps et plus heureux. Les couples savent ce qu’il leur reste à faire…

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.