Accéder au contenu principal

Ski: l'Autriche entretient le flou sur la présence de Marcel Hirscher la saison prochaine

3 mn
Publicité

Vienne (AFP)

Le N.1 mondial du ski alpin Marcel Hirscher, qui a évoqué des envies de retraite, figure dans la liste de la Fédération autrichienne pour la saison prochaine, son équipe précisant bien que sa présence restait incertaine.

Véritable empereur du ski alpin, vainqueur de huit gros globes de cristal consécutifs, Hirscher (30 ans) avait exprimé sa lassitude au printemps, indiquant qu'il déciderait peut-être de prendre sa retraite durant l'été.

"Marcel Hirscher est dans la liste mais il n'a pas encore décidé de sa présence ou non au départ de la saison prochaine", précise sur Twitter la Fédération autrichienne de ski après avoir publié la liste de ses athlètes pour l'hiver 2019/2020 en ski alpin.

Déjà, après les Jeux de Pyeongchang en 2018 (2 médailles d'or en combiné et en géant), Hirscher s'était montré hésitant sur la suite de sa carrière, ce qui ne l'a pas empêché de dominer l'hiver 2018/2019 (9 victoires, 3 globes, 1 titre mondial en slalom).

"Je me réjouis que l'été arrive. Mais bientôt ce sera l'hiver et les affaires reprendront", avait indiqué Hirscher à la télévision autrichienne en avril, laissant envisager qu'il continuerait sa carrière.

En dehors de son plus grand champion, l'Autriche annonce la présence pour la saison prochaine du spécialiste de vitesse Hannes Reichelt, champion du monde du super-G en 2015, qui fêtera cet été ses 39 ans.

Hannes Reichelt a par ailleurs été entendu vendredi par les autorités dans le cadre de l'affaire de dopage Aderlass pour ses liens avec un ancien entraîneur autrichien soupçonné d'avoir favorisé le dopage d'athlètes dans diverses disciplines. Le skieur a assuré dans la presse ne s'être jamais dopé.

Chez les femmes, Anna Veith (29 ans) est bien annoncée, alors qu'elle a subi une nouvelle blessure grave en janvier en se rompant les ligaments croisés du genou droit.

La double lauréate du gros globe de cristal (2014 et 2015) avait déjà dû observer un premier long arrêt de 14 mois entre octobre 2015 et décembre 2016 en raison de graves lésions au genou droit, puis avait mis fin prématurément à sa saison en 2017 en raison d'une inflammation chronique du tendon rotulien du genou gauche qui avait nécessité une opération.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.