Accéder au contenu principal

Victorieux d'Arsenal, Chelsea remporte la Ligue Europa

Chelsea a remporté son premier trophée européen depuis 2013.
Chelsea a remporté son premier trophée européen depuis 2013. Kirill Kudryavtsev, AFP

Au terme d'une finale longtemps soporifique, Chelsea a surclassé Arsenal pour remporter l'édition 2019 de la Ligue Europa (4-1). Les Blues n'avaient plus été titrés sur la scène continentale depuis 2013.

Publicité

Chelsea ne revivra donc pas la frustration de 2016... Comme en 2017 et en 2018, les Blues sont parvenus à terminer la saison en empochant au moins un titre. Finaliste malheureux de la League Cup, troisième de Premier League, le club londonien s'est consolé en remportant la Ligue Europa, mercredi 29 mai, aux dépens de son voisin d'Arsenal (4-1).

Un duel 100 % londonien qui a démarré au petit trot, pas franchement aidé par l'ambiance soporifique du Stade olympique de Bakou, en Azerbaïdjan, qui accueillait sa toute première finale européenne. Un succès très relatif, puisqu'à peine 6 000 supporters anglais avaient fait le déplacement et que les travées, très éloignées de la pelouse, n'étaient remplies qu'à environ 70 %. Et dans cette improbable ambiance de match de pré-saison, les 22 acteurs ont logiquement peiné à se mettre en route.

Après une première demi-heure dominée par Arsenal, Chelsea est doucement monté en régime dans le dernier quart d'heure, sans toutefois parvenir à forcer la décision avant le repos. Mais au retour des vestiaires, cette finale s'est enfin emballée.

Fin de saison catastrophique pour Arsenal

D'une superbe tête plongeante, Giroud s'est chargé d'ouvrir le score (1-0, 49e), avant que Pedro n'inscrive le but du break à l'heure de jeu, d'une frappe croisée du gauche (2-0, 60e). Dans la foulée, les joueurs d'Arsenal ont concédé un pénalty, que Hazard s'est chargé de convertir pour tuer le suspense (3-0, 65e).

Sonnés, les Gunners sont toutefois parvenus à réagir rapidement sur une magnifique volée d'Iwobi aux 20 mètres (3-1, 69e), avant qu'Hazard ne mette un terme définitif aux espoirs d'Arsenal, juste avant le dernier quart d'heure (4-1, 72e).

Une énorme frustration pour le club dirigé par Unai Emery, qui conclut de la pire des manières une saison cauchemardesque. Cinquièmes du championnat anglais et vaincus en finale de la C3, les Gunners ne seront pas qualifiés pour la prochaine Ligue des champions.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.