Accéder au contenu principal

CAN-2019 : le TAS déboute les Comores, le Cameroun sera bien à la Coupe d'Afrique

Le TAS a tranché dans l'affaire opposant les fédérations des Comores et du Cameroun.
Le TAS a tranché dans l'affaire opposant les fédérations des Comores et du Cameroun. Fabrice Coffrini, AFP

Les Comores n'ont pas obtenu gain de cause. Malgré divers appels, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a finalement opposé une fin de non-recevoir à sa demande d'exclusion du Cameroun de la prochaine Coupe d'Afrique des nations.

PUBLICITÉ

Le Cameroun peut enfin respirer... Le Tribunal arbitral du sport (TAS), saisi par la Fédération de football des Comores (FFC) qui espérait disputer la Coupe d'Afrique des nations 2019, a jugé mardi 4 juin ses appels "irrecevables".

La FFC avait saisi le TAS, qui siège à Lausanne, afin d'être réintégrée à la CAN-2019, qui se dispute en Égypte du 21 juin au 19 juillet.

Les Comoriens estimaient que la Confédération africaine de football (CAF) n'avait pas appliqué son règlement en ne sanctionnant pas le Cameroun, incapable d'assurer l'organisation de l'épreuve, finalement confiée à l'Égypte.

Fin du rêve pour les Comores

Mardi, le TAS a jugé "irrecevables" les deux appels déposés par la FFC en janvier puis en février.

Se basant sur la réglementation de la CAF, le TAS semble ainsi mettre un terme aux rêves de réintégration des Comores.

Les juges arbitraux estiment en effet que "même en cas de disqualification de l'équipe nationale du Cameroun, une telle disqualification n'aurait aucune incidence sur le classement de l'équipe des Comores dans son groupe de qualification pour la CAN 2019 et qu'il lui était ainsi mathématiquement impossible de se qualifier pour cette compétition".

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.