Accéder au contenu principal

Mondial-2019 : les Bleues frappent fort d'entrée en écrasant la Corée du Sud

Les Bleues célèbrent le but d'Eugénie le Sommer, au Parc des Princes, pour le match d'ouverture du Mondial, le 7 juin 2019.
Les Bleues célèbrent le but d'Eugénie le Sommer, au Parc des Princes, pour le match d'ouverture du Mondial, le 7 juin 2019. Kenzo Tribouillard, AFP

Les Françaises n'ont pas manqué leur entrée dans leur Mondial. Les Bleues se sont facilement imposées face à la Corée du Sud (4-0) et ont montré qu'elles comptaient bien jouer les premiers rôles dans la compétition.

Publicité

En direct du Parc des Princes

De l'envie, du mordant et de la rigueur. Pour le match d'ouverture du Mondial féminin organisé en France, les Bleues ont régalé leurs supporters venus en très grand nombre au Parc des Princes. Devant un stade à guichets fermés, les joueuses de Corinne Diacre n'ont fait qu'une bouchée des Sud-Coréennes en s'imposant sur le score implacable de 4 buts à 0.

Dès les premières secondes du match, Amandine Henry et ses coéquipières ont voulu montrer toutes leurs ambitions pour cette compétition qui se déroule à domicile. Très engagées, les joueuses tricolores ont ouvert le score dès la 9e minute grâce à une frappe du droit en première intention d'Eugénie Le Sommer magnifiquement servie par sa capitaine Amandine Henry.

Les Françaises ont confisqué le ballon tout au long de la première mi-temps. Asphyxiées, les Sud-Coréennes n'ont fait que subir cette domination tricolore. Les Françaises ont aggravé le score à la 35e minute. Wendie Renard s'est imposée de la tête au second poteau sur un corner de Gaëtane Thiney. La défenseuse lyonnaise a récidivé juste avant la mi-temps d'une nouvelle tête sur un corner cette fois-ci d'Amel Majri.

En seconde période, les Françaises ont encore une fois monopolisé le jeu face à des Sud-Coréennes bien inexistantes, mais ont eu plus de mal à concrétiser. Ce n'est qu'à la 85e minute qu'Amandine Henry a trouvé le chemin des buts d'une magnifique frappe enroulée de 20 mètres en pleine lucarne. Et l'addition aurait pu être encore plus lourde pour l'équipe asiatique. À la 27e minute, un but de Griedge Mbock a été refusé pour hors-jeu par l'assistance vidéo.

Avec cette première victoire, les Bleues ont démontré qu'elles savaient gérer la pression et les attentes autour de cette entrée dans le mondial. Du début à la fin de la rencontre, elles ont fait preuve d'intensité. Avec ce succès, elles marquent les esprits et prennent surtout la tête du groupe A.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.