Accéder au contenu principal

Mondial-2019 : les Allemandes assurent l'essentiel, les Espagnoles retournent la situation

Les Allemandes célèbrent leur but face à la Chine, le 8 juin 2019.
Les Allemandes célèbrent leur but face à la Chine, le 8 juin 2019. Loic Venance, AFP

Pour leur début dans le Mondial au sein du groupe B, l'Allemagne s'est imposée non sans difficulté face à la Chine (1-0), tandis que l'Espagne, longtemps menée au score par l'Afrique du Sud, a gagné dans la douleur (3-1).

Publicité

L'Allemagne, l'une des grandes favorites du Mondial féminin de football, a battu la Chine (1-0) pour son entrée en matière dans le groupe B, samedi 8 juin à Rennes. Mais les doubles Championnes du monde ont tremblé face aux Chinoises et devront se montrer plus réaliste face aux grandes équipes.

Il a fallu attendre la 66e minute de jeu et une frappe de la latérale gauche, Giulia Gwinn, à l'entrée de la surface de réparation, après un corner mal repoussé, pour concrétiser la domination allemande. Malgré un énorme pressing, une maîtrise technique impressionnante et un avantage athlétique indéniable, les joueuses de Martina Voss-Tecklenburg ont longtemps buté sur une défense chinoise vaillante et regroupée.

La Lyonnaise Carolin Simon a pourtant failli ouvrir le score après un centre-tir qui a rebondi sur la barre à la suite d'un corner joué à deux (18e). La star Alexandra Popp de la tête (21e), puis Sara Däbritz (3e) et Svenja Huth (27e), sur des frappes lointaines, mais non cadrées, ont aussi fait trembler les "roses d'acier" chinoises. Toujours bien organisées, généreuses dans les efforts et avec un plan de jeu bien intégré, ces dernières se sont également montré dangereuses en début de rencontre.

L'attaquante Li Yang a été l'héroïne malheureuse du match. C'est entre ses jambes que la frappe victorieuse de Gwinn est passée, masquant la gardienne Shimeng Peng. Cette rencontre reste pourtant porteuse d'espoirs pour les Asiatiques qui ont résisté à l'une des trois ou quatre meilleures équipes du tournoi sur le papier.

L'Espagne gagne dans la douleur

Dans l'autre rencontre du groupe B, l'Espagne a elle aussi peiné pour s'imposer face à l'Afrique du Sud (3-1). Ce sont les Sud-Africaines qui ont pendant longtemps mené au score après avoir ouvert la marque à la 25e minute grâce à Thembi Kgatlana d'une frappe enroulée dans la lucarne. Ce n'est qu'à la 69e minute que Jennifer Hermoso a finalement égalisé pour l'Espagne sur penalty.

Les Espagnoles ont obtenu un second penalty, après une faute de Nothando Vilakazi, exclue dans la foulée après avoir reçu un deuxième carton jaune pour ce geste. Hermoso l'a également transformé (82e), avant que Lucia Garcia n'ajoute un troisième but en fin de rencontre (89e). Grâce à cette victoire, l'Espagne remporte son premier succès en Coupe du monde et a pris la tête du groupe B  devant l'Allemagne, grâce à la différence de buts. Les deux favorites du groupe s'affronteront le 12 juin à Valenciennes. La Chine occupe la 3e place, devant l'Afrique du Sud, dernière du groupe.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.