Accéder au contenu principal

En pleine crise politique, la Moldavie suspend son président et dissout son Parlement

Le président Igor Dodon a été suspendu par la Cour constitutionnelle moldave le 9 juin 2019.
Le président Igor Dodon a été suspendu par la Cour constitutionnelle moldave le 9 juin 2019. Gleb Garanich, Reuters

La justice moldave a relevé le président Igor Modon de ses fonctions dimanche pour sortir de l'impasse politique dans lequel le pays est plongé depuis février. Son successeur a dissous le Parlement et convoqué de nouvelles élections.

PUBLICITÉ

La crise politique en Moldavie prend une nouvelle tournure. La Cour constitutionnelle a sanctionné dimanche 9 juin le refus du président pro-russe Igor Dodon de dissoudre le Parlement, en le relevant de ses fonctions. Elle a nommé à sa place un ancien Premier ministre, Pavel Filip, qui a par la suite procédé à la dissolution de l’assemblée et à la convocation d’élections anticipés le 6.

Pour en finir avec l’incertitude politique qui régnait depuis les élections législatives de février, le Parlement moldave avait approuvé samedi la composition d'un gouvernement issu d'une alliance inédite entre le Parti socialiste, pro-russe, dirigé par le désormais ex-président Igor Dodon, et le bloc ACUM, pro-européen.

La dirigeante d'ACUM, Maia Sandu, ancienne ministre de l'Éducation et ex-conseillère de la Banque mondiale, avait été nommée samedi Première ministre. Mais le Parti démocrate de Moldavie dont est membre Pavel Filip avait promis de contester la légitimité de ce gouvernement.

La Cour constitutionnelle avait décidé vendredi que l'Assemblée – sans majorité claire – devait être dissoute et que de nouvelles élections devaient être organisées.

Petit pays de 3,3 millions d'habitants coincé entre l'Ukraine et la Roumanie, la Moldavie peine à sortir de crises politiques à répétition et est régulièrement touché par des scandales politico-financiers. En 2016, les autorités avaient découvert qu’un milliard de dollars, représentant 15 % du PIB moldave, avaient disparu des caisses de trois banques du pays.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.