Accéder au contenu principal

Mondial-2019 : les Italiennes surprennent, les Brésiliennes régalent, les Anglaises assurent

Les Italiennes célèbrent leur but, le 9 juin 2019 à Valenciennes.
Les Italiennes célèbrent leur but, le 9 juin 2019 à Valenciennes. Jeff Pachoud, AFP

Pourtant favorites, les Australiennes ont été battues par les Italiennes pour leur premier match lors du Mondial-2019. Les Brésiliennes ont en revanche assuré contre la Jamaïque (3-0), tout comme les Anglaises face à l'Écosse (2-1).

Publicité

L’Italie a créé la surprise dimanche 9 juin en réussissant à venir à bout de l’Australie (1-2) pour le premier match du groupe C à Valenciennes.

Les Matildas, avec leurs 12 joueuses évoluant aux États-Unis, parmi lesquelles la star Sam Kerr, étaient pourtant clairement favorites face aux revenantes italiennes, de retour après presque vingt ans d'absence dans la compétition.

Ce sont d’ailleurs les Australiennes qui ont ouvert le score à la 22e minute grâce à Sam Kerr qui a provoqué un penalty. L’attaquante vedette s’est elle-même chargée de le tirer, mais il a été repoussé par la gardienne italienne Laura Giulani. Le ballon est finalement revenu dans les pieds de Sam Kerr qui n’a pas manqué de le propulser au fond des filets.

Dix minutes après le retour des vestiaires, l’Italie a égalisé sur un but de Barbara Bonansea qui a réussi à se faufiler dans la surface et à se défaire de la défense italienne. Les Azzurre ont finalement obtenu la victoire dans le temps additionnel, toujours grâce à Barbara Bonansea, de la tête au second poteau sur un coup franc.

Le Brésil, force tranquille

Dans l’autre match du groupe C, les Brésiliennes, finalistes en 2007, ont en revanche tenu leur rang. Malgré l'absence pour ce premier match de Marta, la Pelé au féminin, blessée à la cuisse gauche, elles ont facilement dominé (3-0) à Grenoble les "Reggae Girlz" jamaïcaines, qui disputent leur premier Mondial.

Les Brésiliennes ont été portées par leur attaquante Cristiane qui a réalisé un triplé. L'ancienne joueuse du PSG a déclenché le compteur dès la 15e minute par une tête sur un centre de Alves. À la 50e minute, elle a récidivé sur un nouveau centre bien placé au second poteau. Quatorze minutes plus tard, Cristiane a aggravé la marque, cette fois-ci par un coup franc à l'entrée de la surface.

L'addition aurait pu être beaucoup plus salée, mais les Jamaïcaines ont été à de nombreuses reprises sauvées par leur gardienne Sydney Schneider, auteure d'une belle prestation. Grâce à ce succès, le Brésil prend la tête du groupe C, à la différence de buts, suivi de l'Australie et de l'Italie. La Jamaïque ferme la marche.

Les Anglaises remportent le derby contre les Écossaises

L'Angleterre, une des équipes favorites du Mondial, a débuté son tournoi en s'imposant face à l'Écosse (2-1), à Nice, lors du premier match du groupe D. Troisièmes au classement de la Fifa et demi-finalistes de la dernière Coupe du monde, les Lionnes ont cependant été remuées par leurs voisines.

Les Anglaises ont ouvert la marque dès la 14e minute, grâce à un penalty transformé par Nikita Parris, l'attaquante de Manchester City. Les joueuses, entraînées par l'ancienne star de Manchester United Phil Neville, ont ensuite fait le break à la 40e minute, avec un but d'Ellen White, une frappe au ras du poteau.

Mais lors de la seconde période, les Écossaises, plus accrocheuses, ont tenté plus d'offensives. Et cela a fini par payer à la 79e minute. Claire Emslie a inscrit le premier but écossais en Coupe du monde féminine et permis à son équipe de réduire l'écart.

Les Anglaises, piquées au vif, ont réussi à conserver leur avantage jusqu'au coup de sifflet final. Elles prennent provisoirement la tête du groupe D. L'autre rencontre se jouera lundi et opposera l'Argentine au Japon à 18h.

>> À lire aussi sur France 24 : "Mondial-2019 : les dix stars à suivre"

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.