Accéder au contenu principal

Mondial-2019 : les Bleues viennent à bout des Norvégiennes et mettent un pied en 8es

Eugénie Le Sommer célèbre son but contre la Norvège à la Allianz Riviera de Nice mercredi 12 juin.
Eugénie Le Sommer célèbre son but contre la Norvège à la Allianz Riviera de Nice mercredi 12 juin. Christophe Simon, AFP

Pour leur deuxième match du groupe A, les Bleues ont été davantage mises en difficulté, mais elles finalement ont réussi à s'imposer face aux Norvégiennes (2-1), mercredi, à Nice. Un grand pas vers la qualification en 8es de finale du Mondial-2019.

PUBLICITÉ

Les Françaises ont signé, mercredi 12 juin, un deuxième succès lors du Mondial-2019. Après s'être baladées contre les Sud-Coréennes lors du match d'ouverture, les Bleues ont eu plus de mal contre les Norvégiennes mais ont quand même réussi à l'emporter (2-1), à Nice, prenant ainsi une bonne option sur la qualification pour les 8es de finale

La première période est loin d'avoir été facile. Les joueuses de Corinne Diacre ont pourtant mis le turbo dès l'entame du match en passant rapidement à l'offensive. Kadidiatou Diani s'est particulièrement illustrée en attaque en multipliant les centres, mais elle s'est révélée trop altruiste. Bien servie, Valérie Gauvin, qui a retrouvé sa place de titulaire, a pour sa part manqué de réalisme face au but.

De son côté, la Norvège a su se montrer dangereuse sur coups de pied arrêtés, notamment sur un corner à la 14e minute récupérée par Ingrid Engen et sauvé par Amel Majri de la tête, mais elle n'a pas non plus trouvé le chemin des filets.

C'est au retour des vestiaires que la situation s'est débloquée. Dès la reprise, Valérie Gauvin a ouvert le score d'une frappe du gauche devant le but, servie par Amel Majri (46e). Moins de dix minutes plus tard, c'est malheureusement la défenseuse française Wendie Renard qui a permis aux Norvégiennes d'égaliser. Sur un centre d'Isabell Herlovsen, elle a poussé ce ballon du plat du pied et marqué contre son propre camp.

Les Françaises ont finalement réussi à reprendre l'avantage grâce à un penalty transformé par Eugénie Le Sommer à la 72e minute après un coup de semelle d'Ingrid Engen sur le genou de Marion Torrent dans la surface.

Au terme d'un match intense et grâce à cette victoire, les Françaises conservent la tête du groupe A, devant la Norvège. Elles n'auront besoin que d'un match nul contre le Nigeria, lundi 17 juin, à Rennes, pour valider leur billet pour le prochain tour.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.