Accéder au contenu principal

Algérie : l'ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal placé en détention provisoire

Abdelmalek Sellal lors d'une conférence de presse à Alger en décembre 2016.
Abdelmalek Sellal lors d'une conférence de presse à Alger en décembre 2016. Ryad Kramdi, AFP

Accusé de corruption, l'ancien Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a été placé en détention provisoire, a indiqué jeudi 13 juin la télévision publique algérienne. La veille, l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia avait également été emprisonné.

PUBLICITÉ

L’ancien premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a été placé en détention provisoire jeudi 13 juin à la demande de la Cour suprême, selon la télévision publique algérienne, pour des soupçons de "corruption", alors qu’il avait été présenté devant un juge quelques heures plus tôt.

Premier ministre de 2012 à 2017, Abdelmalek Sellal était l’un des alliés les plus proches de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika. Il figure parmi les 12 anciens ministres et préfets dont le Parquet d'Alger a annoncé avoir transmis les dossiers fin mai à la Cour suprême, dans le cadre des enquêtes visant Ali Haddad, ancien chef de la principale organisation patronale du pays et PDG du groupe n°1 privé des travaux publics en Algérie, notamment pour des faits présumés de corruption.

Mercredi 12 juin, la même cour avait demandé la détention provisoire d’un autre ex-Premier ministre, Ahmed Ouyahia, également pour des soupçons de corruption, à l’issue de son audition par un juge d’instruction.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.