Accéder au contenu principal
FOOTBALL

CAN-2019 : le naturalisé Andy Delort rejoint finalement l'Algérie

Andy Delort s'était fait naturalisé algérien nafin de pouvoir disputer la CAN-2019.
Andy Delort s'était fait naturalisé algérien nafin de pouvoir disputer la CAN-2019. Pascal Guyot, AFP
3 mn

La fédération algérienne de football a confirmé jeudi que l'attaquant de Montpellier Andy Delort allait rejoindre le groupe des Fennecs pour disputer la CAN-2019. Il remplace Haris Belkebla, qui a été mis à l'écart.

Publicité

Andy Delort fera finalement partie des 23 joueurs algériens qui disputeront la CAN-2019. Confirmant les informations du pureplayer algérien spécialisé DZ, la fédération algérienne (FAF) a confirmé dans un tweet jeudi 13 juin l'arrivée prochaine de l'attaquant de Montpellier à Doha pour remplacer Haris Belkebla, écarté du groupe en préparation au Qatar pour des raisons de comportement.

"Le sélectionneur national Djamel Belmadi a choisi l'attaquant Andy Delort pour remplacer Harris Belkebla. L'attaquant international rejoindra les Verts aujourd'hui et participera demain à son premier entraînement avec eux", indique jeudi la FAF sur son compte Twitter, en souhaitant "bienvenue à Delort".

Andy Delort, de nationalité française mais pouvant prétendre à la nationalité algérienne par sa mère, avait indiqué en mai vouloir jouer pour l'Algérie, avec l'espoir d'être sélectionné pour la CAN. Mais il ne figurait pas dans la liste initiale des 23 choisis fin mai pour participer à la compétition, qui débutera le 21 juin en Égypte.

Cependant, la FAF a annoncé mardi l'exclusion de la sélection "pour raisons disciplinaires" du milieu de terrain Haris Belkebla, puni pour été vu sur Internet exhibant son postérieur derrière un de ses coéquipiers qui participait à un jeu vidéo en réseau. Les images, publiées sur les réseaux sociaux, ont suscité de nombreuses réactions scandalisées de la part de supporteurs algériens. Andy Delort profite de l'infortune de son camarade.

Les Fennecs finalisent leur préparation au Qatar, où ils ont été tenus en échec mardi 1-1 par le Burundi en amical. La sélection algérienne y jouera son second match de préparation, le 16 juin contre le Mali, avant son départ pour l'Égypte. Le renfort du Montpelliérain, auteur de 14 buts cette saison, ne sera pas de trop pour les Fennecs qui espèrent bien décrocher le trophée au Caire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.