Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Mondial-2019 : les Nigérianes, adversaires de la France, en préparation en Autriche

La capitaine de l'équipe nigériane, Desire Oparanozie, lors du match opposant le Nigeria à la Corée du Sud, le 12 juin 2019 à Grenoble.
La capitaine de l'équipe nigériane, Desire Oparanozie, lors du match opposant le Nigeria à la Corée du Sud, le 12 juin 2019 à Grenoble. Jean-Pierre Clatot, AFP

Le Nigeria rencontrera la France lundi et espère pouvoir prendre sa revanche sur les Bleues, qui les avaient battues 8-0 en amical l'an dernier. Notre correspondant Vianey Lorin les a rencontrées sur les lieux de leur préparation, en Autriche.

PUBLICITÉ

C'est la station thermale de Bad Tatzmannsdorf, dans le sud-est de l'Autriche, que les Super Falcons, l'équipe féminine de football du Nigeria, ont choisie pour leur préparation à la Coupe du monde – le même lieu que l'équipe masculine de football l'année précédente.

Lundi 17 juin, les Nigérianes affronteront les Françaises et pour ne pas revivre la défaite (8-0) subie l'an dernier contre les Bleues, le programme est millimétré entre travail du jeu d'attaque et derniers réglages pour disputer la compétitions dans les meilleures conditions.

"Nous dominons l'Afrique"

"On se sent bien, on est prêtes. On s'entraîne dur tous les jours." explique l'attaquante Asisat Oshoala. "C'est une Coupe du monde et on est contente de la disputer à nouveau. Il faut attendre quatre ans pour pouvoir vivre cette expérience, donc je pense qu'on est toutes enthousiastes dans l'équipe", ajoute-t-elle.

Confiante, la capitaine Desire Oparanozie estime que son équipe a toutes ses chances et ne doit, par conséquent, pas trembler face aux Bleues. "Nous dominons l'Afrique depuis plus d'une décennie. Disputer la Coupe du monde en étant le champion d'Afrique, ça booste le moral, ça nous donne une certaine confiance", affirme-t-elle, tout en restant sur ses gardes : "Chaque match va être difficile, ça va vraiment être une bataille très dure pour gagner des points".

Neuf fois vainqueures de la Coupe d'Afrique des nations, les Super Falcons se sont fait un nom sur leur continent. L'équipe n'a jamais manqué une seule Coupe du monde. Cette année, elle espère de nouveau représenter fièrement le football africain.

"Expérience mémorable"

Dans le groupe du Nigeria pour ce Mondial-2019, la Norvège, la Corée du Sud, mais aussi, et surtout, la France. Cette équipe face à laquelle les Nigérianes s'étaient inclinées, il y a un an. Sans aucun doute, à la veille de ce match tant attendu, la revanche est dans toutes les têtes.

"Quand je vois l'équipe de France, je me dis qu'il y a des joueuses excellentes à chacune des 11 positions", admet Thomas Dennerby, entraîneur de l'équipe du Nigeria. "Ça va vraiment être un beau match, tous les billets ont été vendus, on joue contre le pays hôte, c'est une expérience pour les joueuses, l'équipe technique et tout ceux impliqués dans le match", conclut-il, évoquant "une expérience mémorable".

L'équipe féminine du Nigeria, 38e nation au classement Fifa, n'est parvenue qu'une fois à dépasser la phase de poules. Les Super Falcons avaient alors atteint les quarts de finale.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.