Accéder au contenu principal

Succession de Theresa May : Boris Johnson en tête, Rory Stewart éliminé

Sajid Javid, Michael Gove, Boris Johnson et Jeremy Hunt sont les derniers candidats en lice.
Sajid Javid, Michael Gove, Boris Johnson et Jeremy Hunt sont les derniers candidats en lice. STF, AFP

Après un troisième tour de vote, le député conservateur pro-Brexit Boris Johnson a accru mercredi son avance dans la course à la succession de la Première ministre britannique Theresa May. Rory Stwewart est éliminé.

PUBLICITÉ

Ils ne sont plus que quatre. Le député conservateur britannique Boris Johnson est arrivé en tête du troisième tour de scrutin organisé, mercredi 19 juin, au sein du groupe parlementaire conservateur pour remplacer Theresa May. Avec 143 voix, l'ancien maire de Londres a largement distancé ses concurrents encore en lice : Jeremy Hunt (54 voix), Michael Gove (51 voix) et Sajid Javid (38 voix).

>> À lire : Qui sont les candidats à la succession de Theresa May ?

Arrivé en dernière position avec 27 voix, Rory Stewart est, lui, éliminé.

La journée de jeudi décisive

La journée de jeudi sera décisive, avec les derniers tours de vote des députés conservateurs pour sélectionner les deux prétendants finalistes au poste de chef du parti tory, à qui reviendront les clefs du 10 Downing Street, où sont installés les Premiers ministres britanniques, mais aussi l'épineux dossier du Brexit.

Ce sera ensuite aux quelque 160 000 membres du parti conservateur de les départager, d'ici la fin juillet.

Le futur chef de l'exécutif pourra alors sentir sur ses épaules tout le poids du défi qui a eu raison de Theresa May : mettre en œuvre la sortie de l'UE, initialement prévue le 29 mars puis repoussée au 31 octobre, dans un pays toujours profondément divisé sur la question trois ans après le référendum du 23 juin 2016.

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.