Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Journée mondiale des réfugiés : quand les migrants sont formés au maraîchage

Des migrants recueillis par l'association Terre en partage apprennent le maraîchage.
Des migrants recueillis par l'association Terre en partage apprennent le maraîchage. Capture d'écran, France 24

À l’occasion de la dix-neuvième journée mondiale des réfugiés, France 24 a suivi le travail de l’association Terre en partage, dans la Haute-Vienne, qui forme les réfugiés volontaires au maraîchage.

Publicité

La procédure de demande d’asile est souvent longue, entre six mois et un an généralement. Une période durant laquelle les migrants restent le plus souvent inactifs. L’association Terre en partage, fondée par Boris et Clémence Skierkowski, propose aux réfugiés d'occuper ce temps en se formant au maraîchage.

Une chance quand on connaît l’impact de l'inactivité sur le mental et la santé. "Quand on fait une demande d’asile, tu as juste le droit d’attendre, raconte Ibrahim. Ça me rendait fou. Le matin, tu te lèves, tu te demandes ce que tu vas faire de ta journée. Là, j’ai un but, je me sens utile dans ma vie."

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.