Accéder au contenu principal

Mondial-2019 : le retour gagnant de la légende américaine Carli Lloyd

Carli Lloyd célèbre un but lors du match des États-Unis contre le Chili, le 16 juin 2019, à Paris.
Carli Lloyd célèbre un but lors du match des États-Unis contre le Chili, le 16 juin 2019, à Paris. Franck Fife, AFP

Après avoir débuté le Mondial sur le banc, la footballeuse américaine Carli Lloyd a inscrit un doublé lors du deuxième match de son pays contre le Chili. À 36 ans, elle prouve que sa sélection peut encore compter sur elle. Portrait.

PUBLICITÉ

Depuis 2003, Carli Lloyd est l’un des pivots de l’équipe nationale américaine de football. Mais la renommée de cette légende s'est étiolée ces dernières années, passant de titulaire à remplaçante. À 36 ans, la joueuse originaire du New Jersey est d'ailleurs souvent décrite comme étant en fin de carrière.

Membre la plus âgée de la "Team USA", elle est aussi la plus expérimentée avec 276 sélections. Carli Lloyd a participé à deux Coupes du monde, menant son pays vers la victoire en 2015, au Canada, après avoir inscrit trois buts dans les 16 premières minutes de la finale face au Japon. Elle compte aussi à son palmarès deux médailles d’or olympique.

Après seize ans sous les couleurs de son pays, le Mondial-2019 "sera certainement son dernier", selon le site officiel de la Fifa. Mais Carli Lloyd n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. "Je pense qu'il y aurait un problème si je me contentais de ce que j'avais et que je me disais : 'Ce n'était pas si grave de rester sur le banc'", a-t-elle confié au New York Times en novembre.

Réinventer son jeu

Au lieu d’envisager la retraite, l’Américaine, sacrée deux fois meilleure joueuse du monde en 2015 et 2016, a au contraire cherché à réinventer son jeu. Elle est ainsi passée d’un poste de milieu de terrain défensif à celui d’attaquante, tout en restant l’une des buteuses les plus prolifiques de l’histoire de la sélection des États-Unis, avec un total de 113 réalisations.

"J’ai travaillé dur ces dernières années pour redéfinir mon jeu, pour m’améliorer et honnêtement, je continue de m’amuser", a-t-elle résumé au site de la Fédération américaine début juin.

"Carli est toujours prête à faire ce qu’il faut pour cette équipe"

Sa ténacité a fini par payer. Après avoir débuté le Mondial en France sur le banc, Carli Lloyd a été titularisée, dimanche 16 juin, pour la deuxième rencontre de son pays contre le Chili au parc des Princes. Grâce à un doublé, elle est même devenue la première joueuse à marquer consécutivement lors de six matches de Coupe du monde. Elle aurait pu améliorer encore plus ses statistiques, mais elle a manqué un penalty à la 88e minute.

"C'est la raison pour laquelle elle joue. Quand elle y arrive, elle fait des différences. [...] Toutes les joueuses devraient avoir cette mentalité-là", a commenté la sélectionneuse américaine Jill Ellis après cette performance. "Carli est toujours prête à faire ce qu'il faut pour cette équipe. On veut avoir des bonnes attaquantes pour marquer des buts, c'est important pour elle comme pour moi."

Mais malgré ce doublé contre le Chili, sa place de titulaire n’est pas garantie. "Il y a beaucoup de matches dans ce tournoi et si nous voulons aller loin, il faut une certaine rotation. Il reste cinq matches (à condition d'atteindre la finale, NDLR), si on veut continuer à avancer il faut avoir un maximum d'énergie, il faut que des joueuses se reposent. Elles sont toutes motivées et prêtes à jouer", a en effet ajouté sa sélectionneuse.

Peu importe la décision de cette dernière, Carli Lloyd sera opérationnelle pour le dernier match de poules des États-Unis, jeudi, contre la Suède, au Havre. "Je suis plus affûtée que jamais", a-t-elle réagi après la victoire contre le Chili. "Peu importe que je débute ou que j'entre en cours de jeu, j'essaie d'avoir un impact. J’essaie juste de donner le meilleur. Je veux gagner".

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.