Accéder au contenu principal
COMPTE-RENDU

CAN-2019 : un surprenant Bénin accroche le Ghana

Pierre René-Worms, France 24

Le Bénin a fait sensation, mardi, à Ismaïlia, en tenant la dragée haute au Ghana (2-2) au terme d’un match rythmé et très ouvert. L’exclusion sévère de John Boye a coûté cher aux Black Stars. Un nul qui laisse la tête du groupe F au Cameroun.

PUBLICITÉ

Le Bénin n’a toujours pas gagné de match en Coupe d’Afrique, mais il a réussi une belle opération en tenant en échec le Ghana, mardi 25 juin, à Ismaïlia. C’est seulement le 2e point récolté dans une CAN en quatre participations pour les Écureuils, qui peuvent se targuer, avec Mickael Poté, d’avoir inscrit le premier doublé de cette édition 2019.

En face, le Ghana a plutôt maitrisé les débats, sous la houlette des frères Ayew, auteurs chacun d’un but. Mais l’expulsion très, très sévère de John Boye à l’heure de jeu leur a coûté cher. Ce match nul arrange finalement le Cameroun, vainqueur plus tôt dans la journée de la Guinée-Bissau (2-0) dans ce groupe F.

Les frères Ayew en force

Le match a démarré sur les chapeaux de roue, avec un but inscrit dès la 2e minute par le Bénin : sur un contre lancé par Adéoti, Poté reprend dans la surface, dribble le gardien et marque (0-1). Mais quelques minutes plus tard, le Ghana se reprend et Jordan Ayew côté droit de la surface centre en retrait pour son frère André. Sa frappe est contrée mais elle finit dans les filets du gardien béninois (9e, 1-1).

Ce but remet les Black Stars sur les rails, qui reprennent la maîtrise du jeu. Mais attention, les Écureuils, en confiance, sont redoutables à la récupération. Le Bénin procède par contre et tente de profiter.

Le rythme ne retombe pas dans ce match ouvert, plaisant et plein de rebondissements. Juste avant la pause, Jordan Ayew, bien servi dans l'axe, prend Verdon de vitesse et ajuste Farnolle après un superbe enchaînement (42e, 2-1).

Incompréhension pour le Ghana

Peu après le retour des vestiaires, le défenseur ghanéen John Boye écope d'un carton jaune pour avoir pris trop de temps à tirer un coup franc et avoir laissé le ballon à son gardien (54e). Un avertissement très sévère, d’autant que le joueur avait déjà eu un carton en 1re période. C’est donc l’exclusion. Le Ghana terminera le match à 10.

Grosse incompréhension du côté des Black Stars, qui repartent de plus belle à l’attaque. Mais en infériorité numérique, ils craquent dix minutes plus tard. Sur un corner joué à deux, Poté récupère devant le but et permet au Bénin d’égaliser (63e, 2-2).

Plus frais et en supériorité numérique, les Béninois se sont montrés plus entreprenants en fin de match, sans toutefois parvenir à obtenir leur première victoire à la CAN. Peut-être lors du prochain match, contre la Guinée-Bissau. Pour le Ghana en revanche, il faudra corriger certains défauts, en défense notamment, avant le choc du groupe F contre le Cameroun, samedi.

 

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.