Accéder au contenu principal
COMPTE-RENDU

CAN-2019 : l'Ouganda et le Zimbabwe se partagent les points

Le numéro 11 zimbabwéen, Khama Billat, a marqué le but de son équipe.
Le numéro 11 zimbabwéen, Khama Billat, a marqué le but de son équipe. Pierre René-Worms, F24

L'Ouganda et le Zimbabwe se sont séparés sur un match nul (1-1) mercredi au Caire. Emmanuel Okwi a ouvert le score en début de match avant que Khama Billiat n'égalise.

PUBLICITÉ

Pour leur deuxième match dans le groupe A de la CAN-2019, l'Ouganda et le Zimbabwe se sont quittés sur un match nul enthousiasmant (1-1). Emmanuel Okwi a ouvert le score dès les premiers instants tandis que Khama Billiat a égalisé juste avant la mi-temps.

La rencontre a démarré sur les chapeaux de roue, notamment côté ougandais. Sur une récupération très haute, Patrick Kaddu prend sa chance. Le gardien zimbabwéen, George Chigova, repousse mais Emmanuel Okwi est là pour ouvrir le score (12e, 1-0).

Le but a le mérite de réveiller des Brave Warriors jusqu'ici à la peine. Billiat sonne la révolte et tente de glisser un ballon entre les lignes pour Karuru, mais c'est trop long (21e). Deux minutes plus tard, Knowledge Musona reçoit un ballon dos au but dans la surface. Il parvient à se retourner pour décrocher un tir, mais qui passe largement au-dessus de la cage ougandaise.‏ Puis Billiat et Karuru combinent dans la surface mais ce dernier croise trop sa frappe (26e).

Les efforts des Zimbabwéens finissent par payer peu avant la pause. Karuru envoie une passe sur Musona, qui remet en une touche de la poitrine. L'ailier sert sur un plateau Billiat qui n'a plus qu'à tromper le gardien du plat du pied (41e, 1-1).

De gros ratés en seconde mi-temps

Si les deux équipes baissent d'intensité en seconde mi-temps, le spectacle reste au rendez-vous. Le match aurait d’ailleurs pu basculer d'un côté ou de l'autre. Musona manque notamment l'inratable. À quatre mètres du but ougandais, il expédie sa frappe sur la transversale alors que Biliat avait fait le plus dur en effaçant le gardien (50e). Puis c'est au tour de l'entrant Rusike de fusiller Denis Onyango, qui parvient à sauver sur sa ligne (68e).

L'Ouganda n'est en reste. Abdu Lumala fait un bon travail côté droit avant de tirer à bout portant sur le gardien. Patrick Kaddu tente de reprendre à la volée, mais se montre incapable de redresser la trajectoire. Un raté immanquable partout, balle au centre.

Le Zimbabwe aurait pu enlever match dans les derniers instants sur une ultime contre-attaque de Musona. Mais sa frappe file juste à côté du but ougandais.

L'Ouganda peut respirer, les hommes de Milutin Sredojević ont désormais un pied en huitième de finale. Ce qui constituerait une première depuis 1978.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.