Accéder au contenu principal
COMPTE-RENDU

Mondial-2019 : l'Angleterre domine facilement la Norvège pour rejoindre le dernier carré

L'Anglaise Jill Scott célèbre son but, le 27 juin, au Havre.
L'Anglaise Jill Scott célèbre son but, le 27 juin, au Havre. Loic Venance, AFP

Les Anglaises n'ont pas eu de difficultés pour venir à bout des Norvégiennes, en quart de finale du Mondial-2019 (3-0). Les Trois Lionnes se qualifient donc pour les demi-finales et confortent leur statut de favorites.

Publicité

L’Angleterre est la première équipe qualifiée pour les demi-finales du Mondial-2019. Les Trois Lionnes ont frappé fort en s'imposant 3-0 face aux Norvégiennes, mercredi 27 juin, au Havre.

Les Scandinaves n’ont pas réussi à prendre leur revanche sur la Coupe du Monde 2015, où elles avaient déjà été éliminées par les Anglaises, en 8es de finale. Dès le début de la rencontre, elles ont été prises de vitesse par la puissance des joueuses de Phil Neville. Ces dernières n’ont mis que deux minutes pour ouvrir le score. Sur une reprise manquée par Ellen White, Jill Scott est arrivée en embuscade pour tromper la gardienne norvégienne Ingrid Hjelmseth (3e, 0-1).

Face à des Norvégiennes, quelque peu esseulées après leur 8e de finale au bout du suspense contre l’Australie (1-1, 4-1 tab), les Anglaises ont ensuite continué à imposer leur rythme. Cinq minutes avant la pause, Ellen White a fait le break bien servie par Nikita Parris (40e, 0-2). Elle a ainsi inscrit son 6e but au total en Coupe du monde, établissant un nouveau record dans l’histoire de sa sélection.

En seconde période, l’Angleterre a poursuivi sa domination. À la 57e minute, Lucy Bronze a fini d’assommer les Norvégiennes grâce à une magnifique frappe tendue des 25 mètres plein axe, après une belle combinaison (0-3). Les Scandinaves ont réussi à se créer de franches occasions après l'entrée en jeu de Lisa-Marie Utland, mais sans parvenir à trouver le chemin des filets. L'addition aurait pu être encore plus corsée, si Nikita Parris n'avait pas manqué un penalty à la 83e minute, après une faute sur Steph Houghton.

Les Trois Lionnes affronteront, mardi 2 juillet, à Lyon, le vainqueur du quart de finale entre la France et les États-Unis.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.