Accéder au contenu principal
AVANT-MATCH

CAN-2019 : Tunisie-Mali, et Maroc-Côte d’Ivoire, les cadors se retrouvent

L'Ivoirien Pépé devra confirmer son statut de favori de la CAN face au Maroc, vendredi, à Suez.
L'Ivoirien Pépé devra confirmer son statut de favori de la CAN face au Maroc, vendredi, à Suez. AFP

Deux belles affiches au programme, vendredi, à la CAN-2019, avec d’abord un Tunisie-Mali déjà décisif pour les Aigles de Carthage, puis une "finale" du groupe D entre le Maroc et la Côte d’Ivoire.

PUBLICITÉ

Les Aigles de Carthage contre les Aigles du Mali, c’est le choc au sommet du groupe E de la CAN-2019, vendredi 27 juin, à Suez. Et déjà un match décisif pour la Tunisie, qui n’a pu faire mieux qu’un nul lors de son premier match, face à l’Angola (1-1).  Face à des Maliens très convaincants lors du premier match, les Aigles de Carthage devront hausser le niveau pour rester dans la course.

L’ancienne sélection d’Alain Giresse n’a en effet pas fait dans le détail face à la Mauritanie (4-1), certes l’une des équipes les plus modestes de cette CAN. Efficaces, bien en place et avec un jeu plutôt séduisant, les Aigles maliens ont montré qu’il faudrait compter sur eux. Reste à voir s’ils rééditeront la performance face à une équipe plus chevronnée dans ce groupe E où le Mali et la Tunisie font figure de favoris face à l'Angola et la Mauritanie. En cas de victoire, ils s’envoleraient vers les huitièmes de finale, une première depuis les deux troisièmes places en 2012 et 2013.

Les retrouvailles de Renard

L’autre affiche du jour, dans le groupe D scelle également les retrouvailles d’un entraîneur français avec son ancienne sélection. Hervé Renard, à la tête du Maroc, retrouve à Suez (19h) la Côte d’Ivoire, avec qui il a remporté le titre en 2015. Avec le Maroc, qui a disparu du palmarès depuis 1976, il s'était arrêté en quarts en 2017, défait dans les dernières minutes par l'Égypte. Mais il a réussi à qualifier les Lions de l'Atlas pour le Mondial-2018 après vingt ans d'absence, un exploit qui s'est terminé par une élimination dès la phase de poules.

L'entrée en lice du Maroc, sous une chaleur de plomb, a été difficile, mais s'est tout de même soldée par une victoire, acquise en toute fin de match face à la modeste Namibie (1-0). Trois points supplémentaires vendredi lui permettrait de prendre une option sur la première place du groupe D. Mais en face, les Ivoiriens auront à cœur de prendre leur revanche sur les Lions de l'Atlas, qui les avaient éliminés lors de la CAN-2017 et écartés de la course au Mondial-2018 quelques mois plus tard. Ils pourront compter notamment sur Nicolas Pépé, auteur d'un bon premier match contre l'Afrique du Sud lundi dernier. À défaut d'avoir brillé, les Éléphants avaient assuré l'essentiel contre un adversaire compliqué à manœuvrer (1-0). La lutte pour la première place du groupe se jouera là et elle s'annonce serrée.

Enfin le troisième match du jour mettra aux prises l'Afrique du Sud à la Namibie, à 22h au stade Al-Salam du Caire. L'éventuel perdant verra ses rêves de huitièmes s'éloigner.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.