Accéder au contenu principal

Washington et Pékin déclarent une trêve commerciale

Donald Trump et Xi Jinping, samedi 29 juin 2019, à Osaka lors du G20.
Donald Trump et Xi Jinping, samedi 29 juin 2019, à Osaka lors du G20. Brendan Smialowski, AFP

Les présidents chinois Xi Jinping et américain Donald Trump ont décidé samedi de relancer les négociations commerciales entre les deux pays, Washington renonçant à taxer davantage les importations chinoises, selon l'agence officielle chinoise.

Publicité

Le président américain Donald Trump a décrit comme "excellent" l'entretien qu'il a eu sur le commerce avec son homologue chinois Xi Jinping, samedi 29 juin, en marge du sommet du G20 à Osaka, au Japon, alors que les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine sont dans l'impasse depuis début mai.

Les États-Unis ont décidé de ne pas imposer de droits de douane supplémentaires sur les importations de produits chinois, a rapporté pour sa part l'agence de presse officielle Chine Nouvelle, indiquant que Washington et Pékin avaient convenu de reprendre les négociations commerciales et d'aborder des questions précises.

>> À voir : "Guerre commerciale : vers une trêve entre Washington et Pékin ?"

Cette rencontre très attendue entre Trump et Xi était la première entre les deux dirigeants depuis novembre dernier, et donc la première depuis que les discussions sont tombées dans l'impasse début mai après que l'administration américaine a accusé Pékin d'être revenu sur ses engagements.

"Nous sommes de nouveau sur la bonne voie", a annoncé le président américain à l'issue de son entretien avec Xi Jinping, indiquant que les négociations sino-américaines se poursuivaient.

"Désormais on se rapproche davantage"

Un peu plus tôt, le président américain a déclaré que les deux pays étaient ouverts à la conclusion d'un accord commercial, qui serait historique. "Nous étions très proches d'un accord mais quelque chose s'est produit et les choses ont un peu patiné", a dit Donald Trump au côté de Xi Jinping avant le début de leur réunion. "Mais désormais on se rapproche davantage", a-t-il ajouté.

Le président chinois a pour sa part souligné avant leur entretien que le dialogue était préférable à la confrontation et qu'une coopération serait bénéfique pour les deux pays. Le chef d'État chinois a dit vouloir "avancer vers une relation sino-américaine basée sur la coordination, la coopération et la stabilité".

>> À lire : "Terres rares : l'arme secrète de Pékin dans sa guerre commerciale contre Washington ?"

Les États-Unis ont relevé début mai les droits de douanes prélevés sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés. Pékin a répliqué par des mesures de rétorsion. Donald Trump a menacé par le passé de taxer 300 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires – ce qui couvrirait la quasi-totalité des importations chinoises aux États-Unis.

Avec Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.