Accéder au contenu principal
COMPTE-RENDU

CAN-2019 : Madagascar qualifié surprise en 8es, la Guinée en attente

Les Barea peuvent célébrer, ils verront les huitièmes de finale de la CAN-2019
Les Barea peuvent célébrer, ils verront les huitièmes de finale de la CAN-2019 AFP

Madagascar s'est adjugé la première place du groupe B en s'imposant dimanche face au Nigeria (2-0), également qualifié. Dans l'autre match, la Guinée a battu le Burundi 2 à 0 et peut encore espérer être qualifiée.

Publicité

L'équipe de Madagascar entre dans l'histoire. Pour leur première participation dans une Coupe d'Afrique, les Barea se sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Mieux. En battant, dimanche 30 juin, le Nigeria, ils se sont adjugés la première place du groupe B de la CAN-2019, à la faveur d'un but de Faneva Andriatsima et d'un coup-franc de Carolus Andrea.

Dans l'autre match du groupe B, la Guinée a facilement disposé du Burundi (2-0) grâce à un doublé de Yattara. Les hommes de Paul Put s'emparent de la troisième place du groupe et devront attendre pour savoir s'ils feront partie des meilleurs troisièmes de cette CAN et, à ce titre, qualifiés en huitième de finale.

Les Barea plus inspirés que le Nigeria

Pour son troisième match, le Nigeria a voulu répéter une troisième fois le même scénario : une domination tranquille de ses adversaires en s'appuyant sur ses individualités, puis un petit but dans les derniers instants pour faire la différence. Mais, Madagascar n'a pas voulu suivre ce script. Les hommes de Nicolas Dupuis ont préféré presser haut et pousser à l'erreur une défense nigériane fébrile. Et c'est ainsi que Lalaina Nomenjanahary parvient à récupérer un ballon dans la surface adverse et ne se fait pas prier pour tromper Ezenwa (12e, 1-0).

Si le Nigeria garde la possession, sa domination est stérile. Ni Ahmed Musa, ni Odion Ighalo ou Samuel Kalu ne parviennent à inquiéter une défense malgache bien regroupée. Les occasions les plus dangereuses viennent des coups de pied arrêtés. Illustration avec un coup-franc d'Etebo que ni attaque, ni défense, ne sont capables de reprendre et qui frôle le poteau de Melvin Adrien.

Dans le même temps, Madagascar est loin d'être passif et les coéquipiers de Faneva Andriatsima doublent la mise au retour des vestiaires. Un coup-franc vicieux de Carolus Andrea est dévié par Ndidi, ce qui a pour effet de tromper le portier nigérian (53e, 2-0).

Jamais les Nigérians ne seront en mesure de faire douter les Malgaches. Impuissants, peu inspirés, les rares occasions viendront des coup-francs d'Etebo qui manquent de peu le cadre de Melvin Adrien à plusieurs reprises.

Les hommes de Nicolas Dupuis peuvent célébrer. Avec 7 points, ils terminent en tête du groupe B et affronteront un des meilleurs troisièmes de la phase de groupe de cette CAN. Le Nigeria, lui, affrontera le deuxième du groupe F.

La Guinée a bon espoir, zéro pointé pour le Burundi

Contrat rempli pour la Guinée, victorieuse sans problème du Burundi (2-0), qui, avec 4 points, peut espérer atteindre les huitièmes de finale de la CAN-2019. Le Sily national a démarré la rencontre pied au plancher, avec une nette domination dans la possession du ballon, mais a peiné pour convertir ses temps forts.

L’exclusion de Nduwarugira, avant le quart d’heure de jeu, a toutefois grandement facilité la tâche des Guinéens. Le défenseur burundais a écopé d'un carton rouge pour avoir retenu Yattara alors qu'il filait au but (12e). Dix minutes plus tard, ce dernier trouve la faille, en reprenant une frappe de Kamano repoussée dans l’axe par le gardien burundais (0-1, 24e).

Sans vraiment produire de jeu, et face à une défense du Burundi très regroupée, le Sily national conserve la possession, et parvient même à aggraver le score. Sur une belle action collective, après un relais de Traoré, l’inévitable Yattara, seul face au but, ajuste le gardien (0-2, 52e). Un deuxième but qui assomme complètement les Hirondelles. Le Burundi perd alors tout espoir de remporter le moindre point dans la première CAN de son histoire. Il n'aura pas non plus marqué le moindre but.

De son côté, la Guinée n’a pas réussi à soigner davantage sa différence de but (+1), mais conserve de très de bonnes chances de passer en huitièmes à la faveur de sa troisième place.

 

Revivez la troisième journée du groupe B avec notre liveblog :

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.