Accéder au contenu principal
Focus

Aux États-Unis, le fardeau de la dette étudiante

Capture d'écran France 24

Aux États-Unis, le prix d’une année universitaire a triplé en trente ans. En 2017-2018, il s’élevait à 34 000 dollars en moyenne. Un montant exorbitant qui contraint près de 70 % des étudiants à emprunter. D'après la Réserve fédérale, la dette étudiante a augmenté de 150% en dix ans et pèse, au total, 1 500 milliards de dollars. Certains observateurs craignent que cette bulle n’éclate, entraînant une crise financière comparable à celle des subprimes en 2008. Qu'en est-il réellement ?

PUBLICITÉ

Une émission préparée par Patrick Lovett.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.