Accéder au contenu principal

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi est sorti de l’hôpital

Le président Beji Caid Essebsi entouré de deux de ses ministres à Tunis le 31 mars 2019.
Le président Beji Caid Essebsi entouré de deux de ses ministres à Tunis le 31 mars 2019. Fethi Belaid, POOL, AFP

Le président tunisien Béji Caid Essebsi, âgé de 92 ans, est sorti de l’hôpital lundi. Son état de santé est "normal", selon son fils, et il s’apprête à reprendre le travail.

Publicité

Quelques jours après son hospitalisation suite à un grave malaise, le président tunisien Béji Caid Essebsi a quitté l’hôpital. Son fils, dans un post Facebook, a affirmé que son état de santé était "normal" et qu’il allait reprendre le travail dans les prochains jours.

Sur une photo publiée par la présidence, le chef de l'État apparaît souriant entouré de l'équipe médicale.

Photo publiée sur le compte Facebook de la porte parole de la présidence tunisienne, Saïda Garrach
Photo publiée sur le compte Facebook de la porte parole de la présidence tunisienne, Saïda Garrach

"Le chef de l'Etat a quitté l'hôpital militaire pour son domicile à Carthage après avoir reçu le traitement nécessaire et après son rétablissement", a indiqué la présidence de la République dans un communiqué sur Facebook.

Agé de 92 ans, Béji Caid Essebsi avait été amené en urgence à l'hôpital militaire de Tunis, jeudi 27 juin, dans un état "critique", selon la présidence. Très peu d'informations précises avaient été diffusées sur sa santé, et de nombreuses rumeurs évoquaient son décès.

Le même jour, un double attentat contre la police revendiqué par l'organisation Etat islamique (EI) avait frappé la capitale tunisienne, tuant un officier et faisant plusieurs blessés.

Acteur clé de la transition démocratique suite à la chutte de Zine Ben Ali en 2011, Béji Caïd Essebsi a été élu trois ans plus tard pour diriger le pays.

Le président tunisien est le plus vieux chef de l'État au monde après la reine d'Angleterre. En juin, il a fait savoir qu'il ne serait pas candidat à un deuxième mandat lors de la présidentielle du 17 novembre.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.