Accéder au contenu principal

Un randonneur tué dans l'éruption du volcan Stromboli

Éruption du volcan sur l'île de Stromboli, le 3 juillet 2019.
Éruption du volcan sur l'île de Stromboli, le 3 juillet 2019. Mario Calabresi / compte Twitter de @mariocalabresi, AFP

Deux puissantes explosions se sont produites mercredi sur l'île volcanique de Stromboli, tuant un randonneur et entraînant l'évacuation par la marine italienne de dizaines d'habitants et de touristes.

Publicité

Le Stromboli est entré en éruption, mercredi 3 juillet, faisant un mort et provoquant l'évacuation par la mer de plusieurs dizaines de personnes de cette petite île volcanique située dans l'archipel italien des Éoliennes, au nord de la Sicile.

Selon l'Institut national italien de géophysique (INVG), deux énormes explosions se sont produites mercredi sur le versant centre-sud du cratère du volcan autour de 14 h 46 GMT.

"Malheureusement, un homme est mort, il y a plusieurs blessés mais aucun sérieusement", a déclaré un secouriste, Calogero Foti, à la chaîne de télévision RAI.

D'après l'agence de presse AGI, la victime est un Sicilien de 35 ans. Il randonnait avec un ami brésilien qui a été retrouvé en état de choc et déshydraté.

Ils marchaient sous la limite d'altitude de 400 mètres au-delà de laquelle un guide est requis.

Un navire de la marine a été envoyé sur place et a évacué 70 habitants et touristes, selon les médias. L'île volcanique de Stromboli, d'une superficie de 12,6 km2 et qui compte environ 500 habitants, attire chaque année de nombreux touristes dès le début du printemps.

"Comme être en enfer"

"C'était comme être en enfer, avec une pluie de feu qui tombait du ciel", a témoigné le prêtre de l'île, Giovanni Longo, cité par les agences de presse italiennes.

Il n'a pas été en mesure de préciser si de nombreux randonneurs se trouvaient sur les flancs du volcan au moment de l'éruption, qui a provoqué des incendies autour du village de Ginostra.

Selon des médias, des touristes ont fui les côtes de l'île après l'éruption, alors que d'autres se barricadaient dans des maisons.

Les explosions ont été précédées de coulées de lave "depuis toutes les bouches actives", projetant un panache de fumée de deux kilomètres de haut, a précisé l'INVG.

"Cela fait longtemps que nous n'avons pas eu une éruption de cette ampleur", a déclaré à la RAI un ancien élu local, Gianluca Giuffre.

"Mon expérience et celle de ceux qui vivent ici depuis des générations nous amènent à penser que la situation va à nouveau se calmer, mais nous devons être prudents", a-t-il ajouté.

Un des avions des services de pompiers de la ville sicilienne de Messine, dont dépend Stromboli, n'a pas été en mesure de s'attaquer aux incendies provoqués par l'éruption en raison des quantités importantes de fumée, toujours selon les médias italiens.

En décembre 2002, après une éruption massive, deux millions de mètres cubes de roche s'étaient écroulés dans la mer, soulevant une grosse vague autour de l'île et provoquant d'importants dégâts matériels. Six personnes avaient été blessées.

Stromboli, qui fait partie d'un archipel de sept îles, a été rendue célèbre par le film éponyme de Roberto Rossellini en 1950 avec Ingrid Bergman.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.